Amnesty International accable l’Algérie

amnesty international

ALGÉRIE (Tamurt) – Le rapport annuel d’Amnesty international épingle de nouveau l’Algérie par son rapport annuel rendu public hier, 22 février.  Le fameux rapport est plus qu’accablant et infligeant à l’égard de l’Algérie eut égard des violations des libertés publiques et privées ainsi que le piétinement de la liberté d’expression.

Recroquevillée dans sa position de mauvais élève invétéré, l’Algérie demeure une terre où les libertés sont réduites au raz des pâquerettes. Le rapport de l’ONG des droits de l’homme confirme la régression d’année en année de l’état des libertés en Algérie. La chasse à l’homme menée manu militari contre les militants et cadre du MAK est une preuve tangible de la violation des droits de l’homme. Idem pour d’autres militants comme le Dr Fekhar et ses camarades, mis sous les verrous depuis des mois, voire des années, sans aucune raison valable.

Menaces, harcèlements, discrédits… autant de méthodes staliniennes que le régime algérien mène à la perfection. Évoquer les droits de l’homme en Algérie est un vœu pieux. Des manifestants de tout horizon croupissent dans l’indifférence totale dans les prisons algériennes. Le décès du journaliste Mohammed Tamalt en prison illustre parfaitement la barbarie du pouvoir d’Alger qui ne recule devant rien pour faire taire des voix qui s’élèvent et osent dénoncer ce régime autocrate.

Amnay pour Tamurt

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Merci à Amnesty International de dénoncer mais ce pouvoir ne craint rien tant que la cour de justice internationale et la CPI n’ordonne pas de comparution ou ne viennent chercher ces charognards en algérie. Combien de crimes, assassinats, attentats, disparitions, kidnappings, arrestations, emprisonnements, harcèlements, privations de libertés, menaces,… subissent les militants démocrates, berbéristes, intellectuels, étudiants et chanteurs engagés, autonomistes et indépendantistes sans que l’occident ne lève le petit doigt car leurs intérêts priment.
    L’avenir s’annonce noir car le MAE de trump a fait l’éloge de l’algérie dans la lutte anti-terroriste qu’ils utilisent à leur guise, la France n’a pas les bons candidats pour les prochaines élections pour faire plier l’algérie: l’avenir n’est vraiment pas rose dans ce pays de charognards au pouvoir et d’islamistes d’un autre age!

    Répondre
  2. l’Algérie est un « pays » qui fait semblant de lutter contre le terrorisme , alors qu’il le produit a grande échelle dans les écoles dans les mosquées . Imaginez 14000 mosquées , si dans chaque mosquée il y 1 seul terroriste musulman qui prend le maquis , vous avez 14000 terroristes en 1 journée , sans compter ce que produit l’école. ça donne froid dans le dos . comment rester avec un « pays » pareil ? vivement l’indépendance de la Kabylie

    Répondre
  3. Savez que le parti indépendantiste CORSE à obtenu la majorité des sièges à l’Assemblée Régionale « CORSE »
    et personne n’a trouvé rien à dire à ce sujet c’est la démocratie qui l’emporte…… ABUH AL-MUMNIN….!!!
    IDEM pour la Catalogne en Espagne.
    En Algérie c’est la chasse aux sorcières.
    Selon IBN KHALDUN les peuples de culture ARABE sont farouchement opposés à deux choses essentielles:
    1. La JUSTICE.
    2. La LIBERTE.
    Ceci se vérifie avec exactitude dans le monde dit ARABE….!!! que IBN KHALDUN qualifie de KHARAB.

    Répondre

Réagir


*