« Le wali de Tizi Wezzu n’a ni mangé ni parlé, hier »

Siege wilaya tizi ouzou

TIZI WEZZU (Tamurt) – L’indépendance est le seul mot d’ordre des manifestants. « Le wali de Tizi Wezzu n’a pas mangé hier et son visage est resté livide toute la journée », nous a confie une source du cabinet du wali de Tizi Wezzu.

« Il est en colère noir et n’a pas pu rédiger son rapport à sa hiérarchie. Au début il a voulu empêcher la manifestation, il a vu que c’était de la folie, c’etait simplement impossible. Il est resté coi. Il ne voulait parler à personne », ajoute notre source. La situation et l’état d’esprit  dont le wali de Tizi Wezzu il s’est  retrouvé hier  résume, à elle seule, le désarroi du régime face à la monté du nationalisme kabyle.  Ce que ce wali a vécu hier, est aussi certainement vécu par les décideurs.

Que faire maintenant ? C’est la question que se posent les décideurs.  Les autorités coloniales craignent  les troies grandes villes de Kabylie, Tuviret, Tizi Wezzu et Vgayet. Hier, elles ont été submergées par une marée humaine demandant l’indépendance de la Kabylie. Le régime algérien a tremblé. Il n’a même pas pu empêcher les vagues humaines qui se sont déferlées toutes la journée sur les grandes artères de ces villes.

Des marches et manifestations pacifiques, organisées par de simples jeunes sans moyens, ont réussi à s’imposer et à faire flancher les autorités coloniales. En un mot, c’est un pas de géant vers la libération de la Kabylie que le peuple kabyle vient de réaliser. Les souverainistes kabyles sont encore plus nombreux cette année. Aucune autre force politique en Kabylie ne peut mobiliser autant de monde.

Ravah Amokrane  pour Tamurt

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. AZUL
    Quel Peuple !!! Moi aussi je suis sans voix. Tellement fier d’appartenir à ce Grand Peuple. Cette génération est encore plus forte. Continuons sur cette voie.

    On se rappelle toujours que Bouteflika avait traité ce peuple le traitant de nains. Voila que notre jeunesse leur donne une leçon de maturité. Qui est le nain dans l’affaire ? au sens propre et figuré.

    KABYLES, nous demeurons fiers de notre histoire, de nos origines, et de notre Identité. Nous sommes capables de jouer dans la cour des Grands de ce monde. Les arabes, de par leur expansion, voudront toujours nous dominer pour se servir de notre force, de notre intelligence. L’histoire nous apprend que ces arabes ont tellement pillé depuis le 7° siècle qu’il ne se sont jamais souciés de produire, d’inventer. Un piège dont lequel ils se sont bien refermés. Ne tombons pas dans le piège qu’ils nous tendu depuis les 1° invasions. Rappelez vous que Kahina les avaient traité de marchands d’esclaves. C’est toujours valable. Je suis content pour nos ancêtres de voir que les kabyles restent debout et s’apprêtent enfin à prendre leur destin en main.
    Tanemirt

    Répondre
  2. IL fut un temps que posséder sur soit ne serait-ce que
    qu’un sigle faisant référence (aux berbères) conduisait tout
    droit a la prison haute sécurité militaire de Boufarik.
    La cause kabyle avance.
    Rien ne sera comme les plus comme avant.
    fier d’être BERBERE.

    Répondre
  3. Juste pour bien situer les choses on ne parle pas de nationalisme , on parle de patriotes , vous savez il suffit juste de questionner l histoire et voire que ce que se joue entre en face de nous c est exactement ce qui s est passe pour la liberation des USA par des patriotes , pendant leur liberation , donc il n ya pas de nationalisme au pays kabyle mais des patriotes ,n oublier jamais ceci .

    Répondre
  4. Ne vous doutez pas de la grandeur ni de la noblesse de ce Peuple:Le peuple Kabyle.Rappelez vous,d’abord, que la France a mis 1/4 de siècle pour le maîtriser sans jamais le dominer.Ce qui n’est pas le cas du reste de l’Algérie à laquelle le hasard de l’Histoire l’a rattaché.Rappelez vous,ensuite,que ce peuple était déjà prêt à la lutte pour l’indépendance 1/4 de siècle avant le déclenchement-par les enfants de ce meme peuple-de la révolution le 1° Novembre 1954(au moment ou ceux qui le traitent de nain s’interrogeaient sur le différend Franco-Kabyle).Rappeler vous enfin que grâce à ce Peuple majestueux -qui n’a ménagé aucun effort depuis plus d’1/2 siècle-que l’Algérie tient encore debout face à plusieurs facteurs déstabilisants,notamment celui dévastateur de l’arabophonie/arabo-folie.Souvenez-vous aussi que ce Peuple blessé dans son amour propre pour être qualifié de nain est entrain d’administrer une leçon magistrale devant justement l’Histoire en engageant un long et monumental processus de libération de toute l’Afrique du Nord par la libération, d’abord, d’elle meme de cette pathologie profondément aliénante qui s’appelle: L’arabo-islamisme dont l’Algérie constitue un foyer déterminant. Déterminant pour avoir institué et dédié, à l’orée de son indépendance, un Parti/Etat politique. Pas moins!.Epagnez moi de le citer pour m’éviter la nausée.

    Répondre

Réagir

*