La visite de Macron en Algérie, est un soutien au colonialisme arabo-islamiste d’Alger

Macron en Algérie

ALGÉRIE (Tamurt) Macron en Algérie, c’est un coup de poignard derrière le dos des Kabyles. Les droits de l’homme, pour les politiciens français, sont des mots étrangers pour la« populace » de ce pays, semble dire ce politicien français, chef du mouvement « En Marche », créé derrière le dos de son ancien mentor, Mr. François Hollande, président d’un gouvernement socialiste français, qui sponsorise, avec ses amis arabes, un système colonialiste arabo-islamiste, wahabisant.

Les prisonniers politiques, les atteintes aux libertés d’opinion, les poursuites sans jugement des leaders des peuples amazighs par une justice algérienne, hors-la loi, comme le mozabite Dr.Fekhar, ne pèsent absolument rien dans la politique algéro-française par rapport au chômage et la sécurité des français. Seule compte la balance commerciale entre les deux pays. Dans l’imaginaire des politiciens français, leurs anciens colonisés n’ont qu’un estomac. Seul Le club d’Alger a de la matière grise pour penser à la place de tout le monde. Les algériens ont, par ailleurs, grâce à l’école arabo-islamiste, téléchargé leur identité d’origine, pour l’effacer à jamais de leur cerveau. Ils ont été de la sorte formatés à se détester d’abord eux-mêmes, et ensuite les juifs et les chrétiens. Quelqu’un qui se déteste a, juste, besoin de soins. Les politiciens parisiens l’ont compris depuis longtemps.

Mais le deal entre l’ancien colonialiste d’Europe, de la rive Nord-méditerranéenne et le nouveau colonialiste arabo-islamiste algérien, de la rive Sud-méditerranéenne (entretenu en pétrodollars par les pays du Moyen-Orient) fonctionnent contre les kabyles à merveille. Macron va continuer l’héritage. Les kabyles vont porter le fardeau, jusqu’à leur extinction.

Même Mr. Benchicou, dans son article d’aujourd’hui, sur un journal en ligne, arabo-algérien, feint d’ignorer la réalité. Il veut rappeler à Mr Macron, que sa visite à Alger est une « plaisanterie » et que « ce prix exorbitant, c’est le peuple algérien qui le paye », alors que c’est le peuple kabyle, qui subit tout.

Les algériens sont majoritairement (même les démocrates) arabistes. Ils appliquent, pour le malheur des autochtones de Tamazgha, sans se sourciller, la politique du colonialisme arabo-islamiste d’Alger. Les kabyles, les mozabites et les auressis (chaouis) la refusent, car ils s’opposent à cette maladie, l’aliénation, que la « Françalgérie » veut introduire dans leur esprit. Même Mr. Kamel Daoud, journaliste et auteur algérien, hésite de parler de l’identité « arabe » des algériens. Le mot arabe est toujours mis entre guillemets dans ses écrits.

Masin pour Tamurt

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Votre naïveté n’a d’égale que la perfidie des hommes politiques français.
    La France a besoin de régimes forts sur sa rive sud afin de la préserver de millions de boat People.
    Alger est, depuis longtemps, le passage obligé de tout candidat crédible à l’élection présidentielle française, et à ce titre, ne peut froisser les maîtres d’Alger, même si en face des journalistes, il pourra user de la langue de bois pour évoquer la défense des droits de l’homme.
    Tout est question de rapports de force.
    Qu’à le mak à proposer pour peser ou du moins trouver oreille attentive de ce côté de là méditerranée, qui crediblise sa démarche ?
    Au lieu de gemir, râler et pester sur les hommes politiques français, c’est au mak, qui se veut porte parole de la kabylie, de démontrer que l’intérêt de la France est dans le soutien à la libération de la kabylie.
    Tout le reste n’est que littérature.

    Répondre
    1. tu fait semblant de ne rien voire ,Macron est un candidat pas un responsable ,le recevoir comme un chef d’état est une humiliation pour l’Algérie ,tout comme le jour ou bouteflika a reçue Hidalgo (une maire de paris ) ,ou le jour ou il s’est lever pour aceuillir kerry et ou il s’est mit pleurnicher devant lui ,on est loin d’un Zeroual qui a refuser de serrer la main de chirac ,ou d’un Rohani qui applique le principe de réciprocité a l’égard des USA .
      après avoir financer Hillary Clinton ,les décideurs ont décider de financer Macron (représentant des Rothschild ) pour s’attire ses faveurs ,espérons il ne nous réserve pas le sort de kadhafi .
      les vautours sont attablé ,ils attendent la mort de la bête ,avec chakib représentant des internets pétroliers américains ,macron représentant des intérêts des bankster ,echourouk qui fait la promotion du wahhabisme ,même les chiites et les ahmadiya rodent ,ça sent la fin de règne a plein nez .
      pour les boats people le matraquage anti-migrants n’est pas un hasard .
      on fonce dans le mure ,les réserves du pays fondant comme neige au soleil et aucune mesure sérieuse n’est prise ,tout le monde s’attend a un chaos social (Zeroual ,Benbitour ,ali benouari ,louiza hanoun ,said saadi ….etc ).

      Répondre
    2. Tu es indécrotable! A chaque fois que le MAK agit ou prend des positions courageuses pour réveiller les Kabyles notamment quant la nécessité de la laïcité, au combat contre l’islamisme tu viens ici gémir et pleurnicher. Mais quand il s’agit d’agir tu attend toujours que le MAK le fasses à ta place. Et toi a part râler ou pester contre le MAK on peut savoir ce que tu fais?
      Au fond tu me fait penser aux arabo islamistes qui viennent nous donner des leçons sur tamazight et qui nous disent qu’il faut l’écrire en arabe, mais quand il s’agit de le faire y compris l’écrire en arabe, ils nous demandent a nous de le faire… Et bien si c’est à nous de le faire nous n’avons de leçons a recevoir de la part de ceux qui ne sont la que pour décourager et nous apporter ajouter leur incompétence!
      Nous ne sommes dupe, ni macronisme, ni du hamonisme. Mais nous savons aussi que ceux qui perdront le plus de macron ou de hamon se sont les arabo musulmans qui une fois de plus seront cocus comme ils ont été cocus en élisant hollande!
      Nous patriotes kabyles, nous ne seront jamais cocus car nous n’attend rien de ces pitres qui sont même pas capable de diriger une région et qui pensent dirigner un pays ou aller c’est pour l’amener avec le hollandisme la ou il se trouve, à savoir au bord de la guerre civile!
      La France a trop avec l’arabo islamisme au point qu’aujourd’hui est contaminé et aura du mal a s’en sortir alors que la Kabylie elle et dans le sens inverse, elle a tellement été noyé dans cette idéologie crasse qu’elle en est définitivement vacciné et que la seule chose qui puisse lui arriver c’est d’en guérir !

      Répondre
  2. le jeune politicien socilaliste Franceais, Marcon perd son temps avec les dinosaurs du fln, il croit prendre entre les mains ce vieillard ministre des affaires de l´radp(la marmite) et changer les bisoux lui procure la chance pour la victoire de la présidence de l´elysée?

    Répondre
  3. Le jeune Macron sait de l’Algérie ce que le tout venant connait . Il a besoin de soutiens d’où qu’ils viennent et visiter les anciennes colonies du moins le croit il lui confère un surcroît de légitimé et éventuellement des aides pour sa campagne dispendieuse . Les néocolonialistes Français sont heureux d’agiter leur pantin , un parmi tant d’autres , pour protéger leurs intérêts.

    Répondre
  4. Pourquoi en vouloir à la France officielle de soutenir le pouvoir Algérien d’obédience Arabo-salafiste, alors que ce pouvoir est truffé de KDS dont l’opportuniste Lamamra qui est tout content de faire la bise au représentant de ses maîtres.

    Répondre
  5. le Sinistre des affaires étrangères reçoit MACRON ,ce dernier ne possède aucun statut ,il n’est ni ministre,ni président d’un parti ni représentant d’un pays ,un individu reçu comme si c’était une visite officielle !!!!! ça se voit le niveau des Sinistres Algériens

    Répondre
    1. Pour qu’elle raison devrait-il connaître toutes les ethnies qui vivent dans le pays qu’il visite? Macron n’est pas la pour soutenir tel ou tel cause il est en Algérie pour avoir un soutient politique et montrer aux français d’origines algérienne qu’ils peuvent voter pour lui, le MAK n’est pour lui comme pour la majorité des candidats qu’un groupuscule séparatiste comme il y’en à en corse, en Bretagne etc… le MAK n’a aucun pouvoir, aucune influence, ni reconnaissance, dans le paysage politique mondial il n’existe tout simplement pas.

      Répondre

Réagir

*