En visite à Vgayet : Le ministre algérien ne souffle mot devant les énormes retards des projets 

Le wali de Vgayet au niveau de ce tronçon de pénétrante

VGAYET (Tamurt) – Alors que ses délais de réalisation ont été rallongés par deux fois, la pénétrante autoroutière, devant relier Vgayet à l’autoroute Est-ouest, ne sera pas livrée de sitôt. Dans un premier temps, on devait la réceptionner trois années après le démarrage des travaux en décembre 2013 puis on avancera la date de décembre 2017, c’est-à-dire des délais de réalisation de 48 mois. Mais aujourd’hui, c’est-à-dire presque 4 ans plus tard, deux mois avant la fin des délais, seuls 52 kilomètres ont et mis en service.

C’est la mise en service d’un  tronçon d’une dizaine de kilomètres qui a poussé le ministre des transports et des travaux publics à se déplacer, ce lundi, à Vgayet. Sous d’autres cieux, les ministres se déplacent pour mettre en service toute une autoroute, c’est-à-dire d’un linéaire de plusieurs kilomètres, mais le gouvernement algérien fait dans le populisme en dépêchant un ministre pour des futilités.  No seulement il a inauguré ce petit tronçon de route mais il a poussé le bouchon plus loin en annonçant l’inauguration d’un autre tronçon d’une  quinzaine de kilomètres dans une année. Bizarrement et contrairement à la vision des autres nations, le temps ce n’est pas de l’argent chez les décideurs algériens.

Ce même ministre a visité le chantier d’aménagement des gorges de Kherrata et a constaté l’énorme retard enregistré sans s’inquiéter aucunement. Mis à part les remarques de routine et les recommandations verbales pour achever le projet, aucune remontrance à l’égard des responsables du projet. Comme par hasard, tous les projets à réaliser en Kabylie accusent d’énormes retards et les responsables semblent apprécier cela avec la complicité des élus locaux.

Amaynut pour Tamurt      

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Vous dites ministre, mais ministre de quoi ? peut être , lui même ne le sait pas. Par contre s’il est venu ce n’est pas pour voir l’état d’avancement ou de retard des travaux mais pour estimer à combien pourrait s’élever le bakchich qu’il va réclamer en fonction de l’importance des travaux.

    Répondre
  2. Mais Bien sur la Debauche de Kabylie a un article de AItHamouda disant que le pouvoir a tant fait pour la Kabylie mais que les Kabyles ne sont jamais satisfait!!!! incroyable bassesse. Je vous jure que les routes de mon patelin date du temps de la France et que ceratines ne sont que retouchees a peu pres depuis.

    Répondre
  3. Le record battue sur la longitivité des travaux de rafistolage c’est sur l’autoroute est- ouest depuis le tunnel de Bouira à Lakhdaria 8 ans et ce n’est pas fini c’est l’oeuvre de l’entreprise à Heddad,aucun n’ose ouvrir sa gueule sur des milliards dépensés pour 10 km et c’est pas fini

    Répondre

Réagir

*