La ville de Casa Blanca envahie par les Rifians

Manifestation amazighe à Casa

MAROC (Tamurt) – L’appel de l’association « Tawudane Imazighen » a trouvé un large écho au pays du Rif pour une marche impressionnante à la ville de Casa Blanca. La chaleur torride, en cette période estivale, n’a pas empêché plus de 50 000 manifestants à envahir la place Maréchal de la ville Casa Blanca pour exiger la libération de tous les détenus politiques qui croupissent dans les geôle du régime Marocain.

La participation des femmes est remarquable. Des drapeaux Amazighs mais aussi du Rif ont été brandis par les manifestants. Ces derniers ont scandé, durant toute la manifestation, des slogans hostiles à El Makhzen et raclement la libération totale du Rif. Les activistes du mouvement Hirak restent toujours mobilisés et les rangs de protestation ne cessent de grossir au fil des manifestations. La libération, dernièrement, d’une cinquantaine de détenus Rifains par le roi Mohamed six est loin de satisfaire et de calmer le peuple du Rif, puisque plus de deux-cent prisonniers  politiques innocents sont toujours derrière les barreaux.

Par ailleurs, il est à signaler que les journalistes étrangers sont toujours interdits de se rendre au Maroc et  au Rif pour couvrir les manifestations de Hirak. Le silence de Reporters Sans Frontières est intriguant. Notons aussi que le régime Algérien apporte presque officiellement son soutien au Roi de Maroc contre les Amazighs du Rif.

Ravah Amokrane pour Tamurt 

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. OU sont les Chleuhs marocains .Que ne soutiennent ils pas leurs frères d’amazighité . On se croirait en Algérie avec les Rifains dans le rôle des Kabyles opposés au pouvoir , et les Chleuhs qui n’aident pas beaucoup leurs frères amazighs un peu comme les Chaouis chez nous . Quant aux reporters pour couvrir l’événement comme il se doit ils sont aux abonnés absents ! comme d’hab !

    Répondre

Réagir

*