VGAYET : Le ramadhan dévoile les tares de gestion de la maison de la culture

Maison de la culture Taos Amrouche

VGAYET (Tamurt) – Le mois de ramadhan, au même titre d’ailleurs la période estivale, est synonyme de veillées animées au niveau des structures du département de la culture. Mais ce mois ci, apparemment ce n’est pas le cas à la maison de la culture Taos Amrouche qui a pourtant affiché ses ambitions en concoctant un riche programme.

Près d’une soixantaine de chanteurs de renom sont programmées pour animer ces soirées ramadhanèsques. Kaci Boussad, Boudjemââ Agraw, Rabah Asma et d’autres ont été contactés et ont donné leur accord.  Mais les artistes locaux s’y sont opposés qui y voient là leur marginalisation en dépit de leur participation à toutes les manifestations gratuites.

Oui c’est une question d’argent qui a fait réagir ces derniers. Des rumeurs font état de l’existence d’un budget de plusieurs milliards de centimes qui ‘dort » dans els caisses de la maison de la culture sans que les dirigeants de cette structure culturelle ne décident d’en faire profiter ces artistes  qui ont tout le temps répondu favorablement à chaque fois « qu’ils ont eu besoin d’eux ». cette levée de boucliers des artistes locaux fera, probablement, réagir les autorités compétentes qui dépêcheront, assurément, une commission d’enquête.

Amaynut pour Tamurt

Partager cet article

Réagir

*