Vgayet organise une imposante marche de soutien à Rebrab

Marche soutien Rebrab

VGAYET (Tamurt) – À l’appel du comité citoyen de soutien aux travailleurs de Cevital, des centaines de personnes, encadrées par des animateurs du mouvement associatif et des partis politiques, ont marché, le lundi matin, à Vgayet, pour exiger du pouvoir d’Alger la libération des investissements privés bloqués pour permettre à la région de se développer économiquement.

Du siège du complexe Cevital jusqu’au siège de la wilaya, les marcheurs n’arrêtaient pas de scander des slogans hostiles au pouvoir tout en appelant à la réalisation de l’usine de trituration des graines oléagineuses que compte installer l’homme d’affaires Issad Rebrab, patron du groupe Cevital. Ces revendications ont été réintégrées lors du rassemblement tenu devant le portail du siège de la wilaya. L’un des animateurs lira une lettre envoyée au premier ministre dans laquelle il lui a été demandé d’intervenir pour débloquer la situation et permettre à Rebrab de réaliser son usine et de créer, par conséquent, des postes d’emploi. Selon ces derniers, le wali aurait, bizarrement, refusé de recevoir une copie de la dite lettre.

Par cette action de rue, la population veut venir en aide à Rebrab qui reste l’un des plus grands pourvoyeurs d’emplois en basse Kabylie. D’ailleurs, leurs principales revendications portent sur l’accostage des bateaux transportant les équipements de cette usine de trituration de graines et son installation.

Amaynut pour Tamurt    

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Il y a des tabous qui indiquent les bornes culturelles-politiques des régimes: sous boumediene c’etait l’apartheid meme sur Slimane Azem sur les ondes de la chaine 2. Outre à l’arabisation forcenée. A’ présent on a la meme politique avec d’autre moyens: le régime raciste fait semblant de votrer et budgetiser les investissements etatiques dans la region, ils en font parler leur presse, puis par des stratagemes bureaucratiques ont invente l’impossibilité , soit pour probléme de sécurité- qu’ils ont dument reservè à la kabylie soit pour manque de terrains. Sauf que pour construire leurs mosquées- moyen d’arabisation par excellence- ils n’ont jamais eu de problémes de foncier. Bas les pattes de la kabylie!!!

    Répondre
  2. A chaque fois qu’un kabyle projette d’investir en Kabylie ,il faut faire des marches sous le drapeau de ceux qui les empêchent d’investir , évidemment en compagnie de ceux qui nous disent la Kabylie dans une Algérie plurielle.Il faut marcher et toujours marcher , comme disait notre ami Slimane Chabi , le chanteur .

    Répondre
  3. Et donc ces kabyles qui défilent pour le sieur rebrab auront peut etre un emploi mais vont continuer à vivre sous une dictature arabo-islamiste, leur enfants iront toujours dans les écoles ce faire Arabie et islamiser,la salafisation, la dénaturation de notre identité kabyle, la clochardisation, l’arabisation de nos femmes par le biais d’association subventionné par le pouvoir raciste anti-kabyle….MAIS CES GENS AURONT UN EMPLOI…à défaut d’être des hommes libre.

    Répondre
  4. Manifester pour soutenir REBRAB ,je dirais c’est bien et même parfait mais s’entêter à ne voir que les travailleurs qu’ils ne peuvent s’en sortir que de la sorte c’est une chimère quand ont sait que le problème numéro un c’est politique et que les kabyles leur combat et leur solidarité ne doivent pas s’arrêter à juste un problème économique quand on sait que sans la liberté rien ne pourra se construire durablement. La Kabylie et ses enfants ont besoin de libérer du joug colonial et raciste qui les maintient dans l’insécurité ,le manque s’investissent ,l’arriération avec l’arabisation ,la salafisation etc..
    VIVEMENT L’INDÉPENDANCE !

    Répondre

Réagir

*