Qui veut nuire à la Kabylie ?

Fumée dégagée par la décharge d'Aokas

VGAYET (Tamurt) – Les responsables de la wilaya de Vgayet, de connivence avec les élus locaux, ont décidé de mettre la région à genoux. Tous les projets structurants et importants ne sont jamais menés jusqu’à leur concrétisation.  La pénétrante, chemin économique de développement, le centre hospitalo-universitaire, alternative au manque de structures hospitalières, ou l’échangeur des 4 chemins de la ville de Vgayet, qui permettra une meilleure fluidité de la circulation, sont à 50 %  de réalisation malgré leur entame qui date de plusieurs années.

Plusieurs autres projets d’utilité publique ont souffert le martyre avant qu’ils ne soient, enfin, achevés. Souvent, il est enregistré, dans la région, des retards de plusieurs mois ou encore des années, sans que cela ne fasse bouger les responsables. Outre ces retards, il y a aussi le phénomène du blocage de l’investissement privé. Rebrab n’a toujours pas d’autorisation de déchargement des équipements devant servir à la réalisation de son usine de trituration des graines oléagineuses. Même si le premier ministre algérien a déclaré prendre le problème en main, rien n’a été fait et d’ailleurs, le wali, son représentant dans la région, refuse d‘aborder ce problème. Même le tourisme, le secteur que l’on considère comme l’après-pétrole, ne risque pas d’être développé. Le wali répète à qui veut l’entendre que l’accès aux plages est gratuit et pourtant il ne fait rien pour interdire aux squatteurs des plages d’obliger les baigneurs à payer des sommes exorbitantes sous forme de droits de stationnement de leurs véhicules ou encore pour une location « forcée » de parasols ou chaises en plastique. De par ces comportements, aucun touriste ne risquerait de cibler la Kabylie pour y passer ses vacances.

Non seulement, on fait payer le vacancier à chaque coin de rue, en contrepartie, on ne lui offre rien. Bien au contraire, on lui présente une situation désolante qui le pousse à déguerpir et à ne plus y revenir. Pénuries fréquentes d’eau et saletés à tous les coins de rue. Absence criant de centres d’enfouissement technique ou de décharges contrôlées et prolifération de décharges sauvages dans toutes les contrées y compris dans les villages les plus reculés. La décharge balnéaire d’Aokas située en bordure de mer dégage une odeur nauséabonde à longueur de journée et une fumée mortelle en soirée. Qui est derrière ce pourrissement de la situation en Kabylie ? Les responsables en priorité, les élus en second et la complaisance de la population pour couronner le tout.

Amaynut pour Tamurt 

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Tu veux savoir qui veut éradiquer la kabylie est son peuple???. Les arabes, ces spoliateurs bedouinesques au pouvoir depuis plus de 56 ans, les traîtres, ces vendus prostitués kids au service de la bassesse de l’humanité, ils ont vendu leurs mères pour remplir le plus bas instinct qui n’est autre que leurs panses, oui se remplir l’estomac. Les aidées, l’honneur et la dignité sont le fruit de la tête et du coeur, les plus nobles des organes. IL Y’A DES KABYLES DIGNES AVEC UNE TÊTE ET UN COEUR ET PUIS LA BASSE CLASSE AVEC DES PANSES, DES TUBES DIGESTIFS ….

    Répondre
    1. Tout a fait, mais ils continuent à faire semblant de l’ignorer.
      Je n’ai jamais vu un homme aussi complexé devant l’arabe, comme le kabyle.
      La ou il y’a un arabe et, particulièrement une arabe, le Kabyle perd tous ses moyens.
      Cela dit, avec ces constats, les Kabyles dignes (nombreux et silencieux) doivent reconstruire notre honneur.

      Répondre
      1. Si les kabyles se retrouvent dans cette situation c’est de leur faute. Ils ont une addiction soit à l’alcool soit à la mosquée et puis plus rien! nous sommes un peuple crédule prêt à croire n’importe quoi. Ceux qui adoptent la religion chrétienne ont tout de meme des peuples et des pays exemplaires trés convaincants mais adopter encore l’islam aujourdhui est un symptome de maladie trés grave!

        Répondre
  2. Il ya évidemment une volonté de la part des responsables locaux (élus, députés, ……) avec la complicité de la haute sphere délinquante, mafieuse, rapine, de tirer la kabylie vers le bas en l’amputant de les projets d’utilité publique et de sa clochardis1tion.
    Cette ville au fort patrimoine historique jadis, aujourd’hui est devenue un cloaque.
    Et pourtant on ne peut pas pas dire que vgayethe est une ville pauvre, car rien que son port génère des recettes faramineuses en matière de devise, mais cette argent ne profite pas à la ville, il est bien sûr détourné par des prédateurs voraces au pouvoir qui eux investissent à l’étrangers, sans compter ses ressources hydriques que ses nappes phréatiques renferment, elle est considérée comme la region la plus pluvieuse en algerie.
    Je me suis rendu à la foire de paris cette année, l’Algérie est représentée par la kabylie par son artisanat en joaillerie, d’une qualité et d’un raffinement exceptionnel , mode kabyle sans oublié les stands de vente, de l’huile d’olive kabyle tenues par des vendeurs qui ne parlent même pas le kabyle, sans oublié les stands tenues par les mzabes, tapis, dattes.
    les feux de forêt déclenchés en kabylie par l’armée algérienne criminelle, mettra en péril non seulement ses habitants, sa faune et sa flore avec tous les arbres fruitiers, figuiers, Oliviers( centenaires ), et ruches, qui font la fierté de la kabylie.
    Il n’y a qu’un état kabyle qui pourra rendre à cette dernière ses titres de noblesse……

    Répondre
  3. Si les kabyles se retrouvent dans cette situation c’est de leur faute. Ils ont une addiction soit à l’alcool soit à la mosquée et puis plus rien! nous sommes un peuple crédule prêt à croire n’importe quoi. Ceux qui adoptent la religion chrétienne ont tout de meme des peuples et des pays exemplaires trés convaincants mais adopter encore l’islam aujourdhui est un symptome de maladie trés grave!

    Répondre
  4. Les élus FFS de Béjaia ont vendu cette wilaya !
    Ils ne sont là que pour voler et caser leur proches et leurs amis.
    Ils ont,en complicité avec le WALI actuel de AIN TEMOUCHENT ,massacré la wilaya au point qu’elle occupe seule la queue du peloton dans tous les domaines.
    Mais ces indus élus du FFS ont tous casé leurs proches indument sur des postes supérieur.
    A l’exemple de cette affamé ex senateur FFS de la wilaya ,qui en collusion avec le WALI actuel de témouchent,s’est vu sa femme promue indument au poste supérieur de Directrice de l’académie de Ain Témouchent.Ce n’est qu’un simple exemple car les collusions entre ces fa élus FFS et les commis de l’état au pouvoir sont légion,en vu de donner des promotions indu aux membres de leurs familles.
    Sachant que ce WALI en poste à Ain Témouchent est la tete pensante du sabotage de la Wilaya de BEJAIA.
    C’est lui qui a bloqué et saboté les projets de l’Autoroute,du Chemin de Fer,du Tramway ,du Téléphérique,de l’Alimentation en Eau Potable dont aucune commune n’a l’eau en h24 et 90°/° des communes ne sont meme pas alimentées en eau courante,du Branchement au GAZ Naturel,du branchement à la Téléphonie et Internet,du Bitumage des Rues et Routes,de l’Echageur des 4 chemins,du CHU,du Complexe Sportif….
    Ce WALI a massacré la wilaya avec la complicité de l’ensemble des élus notamment ceux du FFS qui étaient aux commandes.
    Par la suite nous avons appris qu’ils fournissent la vaseline à cet escroc saboteur de WALI pour qu’il le leur enfonce bien profondement dans leur cul.C’est comme ça qu’il ce sont vu offrir des postes supéruers indus au membres de leurs famille !

    Répondre
  5. Les autorités algériennes devraient s’adapter à ces genres de situations en optant par l’acquisition d’avion « Canadair » et aussi d’hélicoptères anti-feu, …C’est une idée à demander surtout pour les régions montagneuses et boisées de Kabylie.

    Répondre
    1. @ Vous parlez d’une autorité? Quelle autorité dites-nous? Une colonie arabo-islamique criminelle et mafieuse? Pourquoi cette funeste république bananière ėteindrait le feu, ces feux criminels sont son oeuvre?!. Une politique dite de la terre brûlée au sens comme au figuré, hélas cela va de soi, un génocide de nôtre patrimoine écologique et humain, cela nous rappelle les pratiques ancestrales des invasions bédouines du passé, ils renouent tout bonnement avec leurs habitudes.
      Des pompiers pyromanes!…..Maintenant, cette ratonnade qui occupe nos montagnes, nous devons les chasser jusqu’au dernier, avant qu’il fasse un désert de nos montagnes!.

      Répondre

Réagir

*