Tizi Ouzou : Elections législatives 8 partis microscopiques retirent les formulaires de participation

Elections législatives
TIZI WEZZU (Tamurt) – Alors que les partis comme le FFS, le RCD, le FLN et le RND tardent à donner signe de vie, le siège de la wilaya de Tizi Ouzou a été pris d’assaut par les représentants de pas moins de huit partis politiques de dimension microscopique, dont l’existence à Tizi Ouzou, est du domaine de l’utopie.
Les partis en question sont : Tajamou Amal El Djazaïr (TAJ) de l’islamiste, dissident du Mouvement de la société pour la paix (HMS), Amar Ghoul, le Front El Moustakbal, le Parti des travailleurs (PT), le Parti de la Victoire nationale (PVN), le Front de Militantisme national ( FMN), le Front de la justice et de développement (FJD) et El Fedjr el Djadid. Par ailleurs, le service concerné au niveau de la direction de la réglementation et des affaires générales (Drag) de la même wilaya a été sollicité par les représentants de cinq listes indépendantes ayant émis le vœu de prendre part à la compétition électorale du 4 mai, dont tous le monde connait les résultats d’avance. Au total donc, treize formulaires de participation ont été retirés jusque-là alors que le dernier délai pour accomplir cette opération est fixé pour le 5 mars prochain.  
En outre, au volet administratif et organisation,  les services concernés à la wilaya et dans les vingt et une daïras que compte la wilaya de Tizi Ouzou viennent de terminer l’installation des commissions administratives électorales et de 670 centres et 1200 bureaux de vote. Mais, le 4 mai prochain, il s’agira juste d’une simulation de vote puisque tout se décide dans des laboratoires occultes, ce n’est un secret pour personne. Même pas pour le RCD et le FFS, qui prendront part à ce vote (comble de la contradiction !) et qui crie tout de même d’ores et déjà à la fraude.
Tahar Khellaf

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. En 2007, Sarkozy s’est déplacé en algerie pour revenir avec des sacs d’euros, et c’est lui qui a été élu.
    En 2012 Hollande s’est déplacé en algérie et est revenu avec des sacs d’euros, et c’est lui qui a été élu
    En 2017, Macron se déplace en algérie et vas revenir avec des sacs d’euros, et c’est lui qui sera élu.
    Des élections de pays se disant démocratiques qui brandissent la matraque comme les dictatures, sont aussi propres que celles des pays qui ne connaissent nullement les droits de l’homme.

    Répondre

Réagir

*