Les terroristes abattus à El Kseur identifiés


EL KSEUR (Tamurt) – Il a fallu près de deux semaines pour les services du ministère de la défense nationale algérien pour identifier des cadavres. En effet, alors que les militaires avaient abattu, le premier octobre dernier dans les montagnes relevant de la commune d’El Kseur, cinq terroristes, leur identification n’a pu avoir lieu qu’hier, fera savoir ce ministère via un communiqué.

Il s’agit de G.Y alias Abou El Kaaka, originaire de Tuviret qui serait le chef, B.A alias Abou El Hassen, qui auraient rallié  les groupes terroristes au milieu des années 90, M.K alias Hamza, T.R alias Abou Djaafar, qui auraient rallié les groupes terroristes au début des années 2000 et, enfin, de R.M alias Abou Dardaa qui aurait été le dernier à rejoindre le maquis. Il est utile de rappeler que lors de leur mise hors d’état de nuire, il a été récupéré des kalachnikovs et une importante quantité de munitions qu’ils avaient comme arsenal.

Ces derniers ont été abattus lors d’une opération de ratissage menée par les unités militaires. Selon l’avis des uns et des autres, celle-ci serait un  coup monté pour rappeler aux kabyles qu’une éventuelle revendication indépendantiste ne serait qu’un  moyen de se retrouver seuls face aux terroristes. Comme par hasard, à chaque fois qu’un événement survient dans le monde ou en Algérie, comme cette indépendance catalane, le pouvoir algérien pointe du nez en Kabylie et menace indirectement la population.

Amaynut pour Tamurt  

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Amaynut
    Pourquoi vous mettez des initiales de noms mais pas les noms et prénoms entiers ? C’est par timidité ou tout bonnement par ignorance? Vous participez à la propagande en refusant de communiquer les noms et prénoms entiers des de ces islamistes à la propagande tendant à terroriser les Kabyles..
    Qui a vu les corps ?
    Que font des terroristes à Aokas ? Au vu de leurs états de service, avec tout le baroud qui a eu lieu dans le coin, manifestement ils ne pouvaient faire que du tourisme ou passer leur temps à jouer a cache – cache entre eux.
    Pas une seul bombinette n’a explosé depuis des années, pas un seul attentat contre les généraux !!!
    Pouvez expliquez que font des terroristes en Kabylie alors que leur ennemi, l’Etat se trouve à Alger ?
    Pourquoi jamais un seul attentat n’a été commis sur un général ou un ministre mais toujours sur de malheureux soldats ?
    Hé Abou Amaynut , t’es prié d’aller voir l’info à la source et non pas de venir nous rapporter des ragots, de vagues ouïe-dire émanant d’une  » SOURCE BIEN INFORME  » .
    Y a pas plus de terroriste que de beurre au cul, en Kabylie. Sauf ceux spécialement dépêchés en Kabylie par le pouvoir pour congés payés.

    Répondre
  2. Inconnu, il est payé sans aucun doute pour faire ce boulot de salir la Kabylie et ses habitants. Il faut qu’il sache que les terros sont les militaires de cette armée des frontières composés de lâches et de harkis et leurs fils depuis le 19 mars 1962.

    Répondre
  3. Azul,

    De naissance les musulments sont des terroristes, donc il y a du boulot.
    Ces clowns vont prendre 2, 3 prisonniers qui pourrissent « les pauvres » dans les geôles anegeriens depuis des lustres et vont les abattre en plein pays Aqvayli, pas plus simple, le compte est bon.
    Ils iront même jusqu’a les priver de rasoir pour que cela ai l’air vraiment méchant terroriste barbu.
    Cet état arabomusulmentcriminel est bon juste pour les anegeriens.
    Tadukli Taqvaylit.

    Répondre
  4. On n’identifie pas des gens avec des initials. Moralite : ces terros n’ont jamais existe. Je connais bien la Kabylie de fond en comble : la foret de Toudja ou soit disant ces terros ont ete tues , n’existe plus : tous les arrbres ont ete brules; alors ou se cachez ces terros? chez Yemma Gouraya ?

    Répondre
  5. Bizarre que depuis les années 90 à 2000, ces terroristes activaient et ce n’est que maintenant qu’on a réussi à mettre la main sur eux et de surcroit en Kabylie.
    Bizarre lorsque des études montrent qu’un terroriste a une espérance de vie très courte à part chez nous où le tapis rouge d’el mouradia est déployé pour les madani mezrag, ali belhadj, belmokhtar, hattab,…De tellement bons élèves qu’ils ont droit à des sociétés d’eaux minérales, des villas gardées, des sièges de députés, chefs de partis, voyages financés…

    Répondre
  6. Chez nous les vrais Terros ont une place au soleil n’ont nul besoin de se terrer.Avec un revenu garanti ,des mosquées dans chaque village pour propager leur idéologie mortifère et l’arabêtisation pour garantir la stupidité éternelle du peuple . Et si cela ne suffit encore pas il reste l’armée qui de temps en temps fait parler d’elle pour qu’on se souvienne de ce qui attend les récalcitrants , d’où cette parodie d’abattage de terroristes.Mais qui donc voudrait tuer ces cadors islamistes salafistes quand OUYAHIA lui même dit officiellement qu’il les aime , et pourquoi chercheraient ils eux même à nuire à un régime bananier (pétrolier) qui leur déroule un tapis rouges et ponts d’or. Non décidément cette nouvelle sent le réchauffé. La Terreur est un système qui permet de cacher les malversations des dictatures instables et tant que le système ne trouvera pas son équilibre par des petits arrangements et de grandes compromissions il laissera le chaos organisé occuper la vie et l’esprit du citoyen pour pouvoir continuer ses petites magouilles . La Kabylie a besoin qu’on lui redonne de l’espoir et de l’harmonie (le Yoga = tayougas en amazigh dans le texte ) pour l’instant seuls les indépendantistes avec mass Ferhat en tête offrent une perspective de lendemains meilleurs.

    Répondre

Réagir

*