La terre comptera 10 milliards d’habitants en 2050

habitants du monde

CONTRIBUTION (Tamurt) – Selon les projections de l’Institut français d’études démographiques (INED) la population mondiale devrait passer de 7,8 milliards en 2017 à près de 10 milliards en 2050. L’étude de l’INED souligne notamment « le formidable accroissement de la population de l’Afrique ».

En effet, le continent africain qui compte 1,2 milliard d’habitants en 2017, va voir sa population avoisiner les 2,5 milliards d’habitants en 2050. Les projections concernant la population africaine ont été revues «un peu à la hausse» en raison d’une «baisse rapide de la mortalité, notamment des enfants, avec de gros progrès depuis 15 ans, et à une baisse de la fécondité plus lente que dans d’autres continents».

Le rapport souligne, en outre, le ralentissement du rythme de la croissance démographique à l’échelle mondiale en raison de la baisse de la fécondité qui est passée de 5 enfants par femme en 1950 à 2,5 enfants par femme aujourd’hui. La fécondité la plus basse se retrouve à Taïwan et en Corée du Sud (1,2 enfant par femme), la plus élevée au Niger (7,3 enfants).

Les sept pays les plus peuplés de la planète sont : la Chine, l’Inde, les États-Unis, l’Indonésie, le Brésil, le Pakistan et le Nigeria. Ces pays totalisent près de 4 milliards de personnes, soit plus de la moitié de la population mondiale. Avec 1,38 milliard d’habitants et 1,35 milliards d’habitants, la Chine et l’Inde sont respectivement les pays les plus peuplés de la planète en 2017.

Cependant,cette situation pourrait s’inverser en raison d’un taux de fécondité de 2,3 enfants par femme en Inde contre 1,8 en Chine. Selon les projections de l’INED, la population de l’Inde pourrait dépasser celle de la Chine avant 2030.

Amayas B

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. La question a se poser c’est ou serons nous les Kabyles en 2050 ? Que deviendras de la Kabylie ? une nation respectacble dans le monde ou un monde qui a disparue depuis des annees deja . C’est a nous les Kabyles de nous prendre en charge et regarder vers l’avenir. Il faut avant tout se liberer du colonialisme arabe au plus vite.

    Répondre
  2. il faut que les kabyles souscrivent à une démographie galopante pour éviter une dénatalité synonyme de disparition.
    pour se faire, focaliser vous sur les vrais problèmes qui menacent la Kabylie en tant que entité ethnique ensuite en tant que espace géographique.
    se libérer du colonialisme, les kabyles l’ont payé très cher, plus de 70 % des martyres sont issus de la Willaya 3 historique.
    nous ne trompons pas de cible, le combat que nous devons accomplir c’est de ressusciter les idéaux pour lesquels nos aînés se sont sacrifiés, au lieu de s’inventer des ennemis fictifs et appeler à une guerre contre le vent.

    Répondre

Réagir

*