Taourirt (Tibane) : Taddart-iw, une association au service des élèves

Tibane

 

CONTRIBUTION (Tamurt) – L’association Taddart-iw du village Taourirt situé à quelques encablures du chef-lieu de la commune de Tibane multiplie les actions en faveur de la classe juvénile, notamment ceux scolarisés. Par ailleurs, elle n’est pas à sa première action envers les enfants scolarisés, faisant des pieds et des mains pour leur dispenser des cours de soutien, en particulier ceux des classes d’examen.

« Le soutien pédagogique et de la préparation des élèves aux examens officiels est une condition sine qua non pour accompagner nos bambins à mieux appréhender ces épreuves », nous dira, H.Ameziane, président de l’association Taddart-iw. Le siège dudit mouvement associatif fait office de salle de lecture où les élèves du village se réunissent pour réviser et mieux se préparait pour les examens, notamment pour la 5AP, le BEM et le baccalauréat. « Parmi les objectifs escomptés par notre association figurent les cours de soutien aux élèves des différents paliers. Chose que nous assurons tant bien que mal eu égard à la disponibilité des enseignants bénévoles », dixit notre interlocuteur, et d’ajouter : « Nous mettons tous les moyens dont nous disposons a tous les élèves pour leur permettre de suivre convenablement leur scolarité. Ces cours de soutien visent à assurer un bon accompagnement pédagogique et un suivi pour les élèves des classes d’examens afin de mieux les préparer aux épreuves. Ces mesures sont susceptibles d’élever les résultats scolaires et éducatifs auxquels aspirent les parents d’élèves». Il est difficile pour certains parents de parvenir à dégager du temps pour répéter les leçons du soir, sans compter que la révision de la division à deux chiffres n’est pas une activité passionnante. Si l’école propose un enseignement général, les cours de soutien se sont imposés par  la force des choses comme une alternative pour combler, voire, rehausser le niveau des élèves.

Cependant, en zone rurale, ce suivi pédagogique n’est pas à la portée de toutes les bourses. C’est à cette mission que les responsables de l’association Taddart-iw ont pris les dessus pour accompagner ces élèves en leur prodiguant ces fameux cours de soutien. Et pour mieux préparer ces élèves en classes d’examen, une psychologue a été dépêchée la semaine écoulée au siège de l’association à dessein de prodiguer un ensemble de conseil pouvant les aider à mieux franchir ces épreuves. À l’approche des examens finaux, place aux conseils avisés. Pour gagner en efficacité durant la période des révisions et éviter le stress, la psychologue s’est longuement penchée sur la nécessité de l’implication des parents pour accompagner leur progéniture tout en évitant de peser comme une chape de plomb sur leur préparation mentale. Cette année encore, les épreuves de la 5AP, du BEM et du Bac coïncident avec le mois du ramadhan. Pour les nombreux jeûneurs, une contrainte de plus même s’il n’y a aucune raison de laisser la panique prendre le dessus. Des cadeaux symboliques stylos, crayons, règles…) ont été offerts aux élèves tout en leur souhaitant de réussir aux épreuves des examens. « Nous appelons tous les parents à s’impliquer un peu plus dans la scolarité de leurs enfants ». Insista notre interlocuteur. Ce dernier termine sa phrase par un proverbe africain « Il faut tout un village pour éduquer un enfant ».

Bachir Djaider

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Mes encouragements!!. Il faut que ce genre d’initiaves pillulent en Kabylie. Donnez surtout une priorité à la langue Kabyle. La langue et le savoir sont les garant de la survie d’un peuple, rien d‘autre.
    Ce n‘est pas la matière organique du sous-sol saharien qui va garantir l‘avenir de nos enfants, mais la matière grise que nous devons cultiver entre leurs deux petites oreilles.
    Bon Courage aux bénévoles de Taourirt

    Répondre

Réagir


*