Tamazight, bien à côté de l’arabe en Algérie, selon certains linguistes

Tamazight

VGAYET (Tamurt) – Le déclassement diglossique de la langue Tamazight en tant que deuxième langue, en réalité, après l’arabe, est sujet d’un colloque international organisé, ce samedi et dimanche , par la faculté des langues de l’université de Vgayet en partenariat avec le laboratoire paragraphe de l’université de Paris 8  et le centre national pédagogique et linguistique pour l’enseignement de Tamazight.

Tamazight, langue polynomique disposant d’une vitalité suffisante, de par son statut d’officiel et national, s’est retrouvée face un problème de dédoublement de par la variété dédiée aux fonctions socialement valorisées. C’est donc cette émergence qui est en phase de provoquer un déclassement diglossique, ce concept que l’on doit à la sociolinguistique occitane.

En réalité, Tamazight est insécurisé par la présence de deux ou plusieurs langues concurrentes, au point que leur fonctionnalité sociale est mise en avant par rapport à la montée de la norme Tamazight peut ambitionner de s’imposer à l’école et aux médias.

Amaynut pour Tamurt     

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. la langue tamazight et plus précisément la langue kabyle est trés concurrencée par le parlé arabe de rue, qui pourtant n’est pas écrit et uniquement orale. Il ne dispose même pas d’un alphabet propre, ces adeptes utilisent souvent le caratere latins que l’alphabet arabe qui lui conviendrait trés puisqu’il s’agit d’une variante arabique. La langue Arabique ou d Arabie, elle squatte les televisions du régime, et le parlé arabe algérois lui prend les chaines privées en Algerie où elles sont au nombre de 53. Il y a la tv 4 qui elle diffusait un kabyle truffé de morts arabes et français. Quand aux caractères, TV4 utilisait les caractéres arabes et le tifinagh est placé dans l’arriére plan de l’écran. Elle diffusait du religieux donc de l’endoctrinement islamique et de la doctrine arabiste pour endormir la société kabyle ou amazigh et se laisser arabisé, endoctriné par le wahabisme saoudien et le salafisme des Arabes algériens.

    Répondre
  2. Ok, mais à côté de cela que propose de mieux la langue chamitique berbère kabyle, si l’on fait une comparaison sérieuse avec la langue arabe. Posez-vous la question pourquoi la plupart des autres ethnies berbères parlent aussi bien l’argot arabe et qu’en plus ils utilisent aisément des
    mots berbères de leurs propres régions et cela à des milles lieux des Monts de Djurjura. Au 8 ème siècles l’Islam s’est propagé en Afrique du Nord, c’est le destin, on croit ou on ne croit pas à cette religion, libre à vous. 1/2 milliards de personnes comprennent la langue arabe.

    Répondre
    1. @Bou ARfane
      La langue arabe n’as pas sa place chez les Kabyles. Ce n’est pas notre langue, c’est une langue etrangere imposee chez nous par le colonialisme Arabe. Franchement je n’ai aucune affinite pour cette langue ecrite avec des lettres cyriaque arameique. C’est tout une autre culture, d’ailleurs etrangere a la notre. Malgres les milliards de dollars utilises par les pays Arabes pour la promouvoir , elle reste ce que vaut ses peuples: des peuples bouffeurs et non producteurs! Il n ya pas une seul papier scientifique publie en Arabe! Si seulement on avait la liberte , on aurait fait du Kabyle une langue de tous les jours : a la maison, dans les universites et dans l’industrie! Que tous les khorotos sachent que une langue est a l’image de son peuple et de sa culture. Il ny apas pas de langue superieur : il ya des peuples avances et des epuples retardes pour une raison ou une autre : dans ce cas les soit disants pays arabes sont dans la misere intellectuelle la plaus avancee. Ils ne savent meme pas produire un Boulon a moins d’importer la machine qui fait des boulons de l’Allemagne ou d’un autre pays que les Arabes appellent disent kafir!!! Quelle ironie n’est ce pas ? Le peuple Kabyle est capable de confronter toutes les handicaps de la vie moderne avec sa propre langue : nous n’avons besoin ni de l’Arabe, ni du Francais, ni de l’Anglais. Si on doit choisir une deuxieme langue d’utilite, c’est aux Kabyles de decider et ce seras d’utilite scientiqfiue, ce qui elimine immediatement la langue Arabe.

      Répondre
      1. Bien dit, Izem.
        J’ajouterai que les arabes eux-mêmes utilisent une autre langue dans leurs pays, c’est à dire l’Anglais, quand il s’agit de choses sérieuses (par exemple, l’éducation universitaire scientifique).
        Aussi, il faut dire qu’il incombe aux amazighs de travailler dûr pour faire avancer leur le statut de leur langue sur le terrain, malgré les obstacles des structures gouvernementales qui sont en majorité conduites par des amazighs (amazighophones et arabophones).

        Répondre
    2. @Bou-Arfane,

      Facile pour un Khorroto (fier d’etre arabise par l’islam) pour venir nous expliquer le DESTIN mortel arabique (tu t’arrabise ou tu meurs) fait a cout de guerre de conquetes – 14 siecles durant

      Les Yazidis en savent quelque chose. L’histoire is visible sous nous yeux pour ceux qui veulent voir

      Répondre
  3. C’est une honte d’appeler notre langue par le nom péjoratif que lui ont donné les envahisseurs, en l’occurence « kabyle » (kabyle=el qabaïl=tribus en arabe et en turc). C’est être subordonné et colonisé mentalement, chose qui ne fera que du mal à notre langue et identité.
    Nos ancêtres ont donné un nom à notre langue depuis l’antiquité: c’est Tamazight. Si il y a un besoin de préciser quelle variante de Tamazight, il n’y a qu’a dire « Tamazight n Ugafa Alemmas » ou « Tamazight du Centre-Nord » pour le Tamazight qui se parle dans les régions de Tizi Uzzu, Vgayet, etc…, c’est à dire Tamazgha du Centre-Nord. De grâce, oubliez ce mot « kabyle ». Un peuple qui ne commence pas par se nommer à lui-même, son territoire et sa langue, avec des mots de sa propre langue, est très mal parti et perd sa dignité.

    J’espère que le modérateur ne censurera pas, même s’il est attaché à ce mot « kabyle ». Il est temps de bien réflexioner sur le sujet.

    Répondre
    1. Kabyle ne veut pas dire « tribus ». Kabyle vient du mot ACCEPTER en Kabyle! Kabyle veut dire tribu en arabe de la meme facon que Sheakspeare l’anglais veut dire Cheikh Speer en arabe. C’est de pure intox arabiste

      Répondre
  4. Apogée au Moyen-âge, notamment en mathématique, médecine, chimie, astronomie, …Il y a eu tout de même quelques étincelles, maintenant, si vous pensez que les kabyles ont un QI qui dépassent de loin celui des arabes, en avant marche alors nous sommes curieux de voir cela. Sans rancune.

    Répondre
    1. @Abou Arfane
      l’ apogee au MOyen Age vient de la conquete de l’Espagne par les Imazighen d’Afrique du NOrd. Meme l’architecture de l’Andalousie est une architechture Amazigh que l’on retrouve aujourd hui au Maroc. La Science en Andalouise c’etait l’affaire de tout le monde : Des Imazighen, des Perses, des Turques, et bien sure des Arabes dont la seule contribution etait la langue et religion, imposee par l’epee. Quand aux Kabyles, ils n’ont pas besoin de demontrer qu’ils ont un QI supereiur a X ou Y; Ils veulent etre libres et decider d’eux memes. c’est tout.

      Répondre
  5. Selon @LeVrai_Izem, si kabyle vient du mot « qbel » (accepter) ou « qabil » (celui qui accepte), qu’est ce peuple a accepté exactement?
    Comme « qbel » et « qabil » sont des mots d’origine arabe, on peut déduire que ce peuple amazigh a accepté l’arabo-islamisme?

    Pour la dignité de ce peuple, il faudrait cesse d’utiliser le mot « kabyle ».
    Ce peuple s’appelle amazigh depuis l’antiquité, nom que lui ont donné les amazighs eux-mêmes dans leur propre langue.
    Pour la crédibilité et le respect qu’ont les amazighs pour la démocratie, j’espère que le modérateur ne censurera pas ce message même s’il a une autre opinion.

    Répondre
  6. @Tasedda, azul fell-am,

    Cet explication de (neqbel an kcem ar tineslemt) m’a ete donnee par mon pere analphabete qui n’a jamais fait l’ecole ne circa 1920. Donc l’explication lui a du etre aussi donnee par ses predecesseurs.

    Tineslemt a fait irruption en Kabylie sans sang (marabouits etc) contrairement aux autres regions periferiques d’ou un islam zen purement Kabyle mais helas detruit pas l’Algerie post independance.

    Mais je suis de tout coeur avec vous. Nous devrions crever dans nos coeurs tout ce qui rattache a la secte meurtiere mais nous le devons le faire avec intelligence et a moindre cout (s tmamrit) comme du passage de Salawmalikum a Azul.

    Répondre
  7. Madame Tasseda,faites des recherches historiques et vous saurez à ce moment là que le mot KABYLE ,vient de Taqvilt. Naturellement TAQVILT veut dire : tribu ..De même que l’on dit aussi , Aqvil,Iqvilen,ou même Aqvayli ,,Iqvayliyen ,Leqvayel. Les Arabophones ont depuis toujours dépouillé notre patrimoine ancestrale,

    Répondre
    1. Pas besoin de recherches historiques. En lisant tous les commentaires ici, on trouvera que @Ayrad a déjà dit que le mot « kabyle » vient de « qabaïl » (tribus en arabe et en turc). « Taqvilt » vient de ce même mot arabe (qabila)..
      Que ce soit tribus (qabaïl) ou accepter (qabil), les deux mots sont étrangers (turc et arabe) et c’est les envahisseurs qui ont surnommé ainsi cette partie du peuple amazigh.
      Un peuple digne doit utiliser un mot de sa propre langue pour se désigner à soi-même.
      Nous avons notre propre nom dans notre propre langue depuis l’antiquité. C’est à dire Amazigh. Il faudrait cesser de nous appeler « kabyle ». Je recommande d’utiliser Amazigh/Tamazight et si nécessaire d’être plus précis « Amazigh n Ugafa Alemmas » (Amazigh du Centre-Nord). C’est des mots qu’on trouve dans le dictionnaire.

      Répondre

Réagir

*