Tags: verdict

Verdict, le 21 septembre, de l’affaire de l’harcèlement de l’ADE de Msila   

COMMUNIQUE (Tamurt) – Le bureau de la LADDH de M’sila aile  » Salah Dabouz » dénonce tout acte irresponsable du chef de centre de distribution de l’eau potable et le silence des responsables de l’ADE de la wilaya suite aux moult réclamations d’une contractuelle ingénieur d’état recrutée dans le cadre du pré-emploi, pour des provocations répétées par ce responsable du centre l’incitant à la débauche en contre partie pour un recrutement dans un poste d’emploi à plein temps.

Un verdict injuste à l’issue d’un procès politique

COMMUNIQUE (Tamurt) – A l’aube du lundi 29 mai 2017, juste après les délibérations du tribunal de Médéa, Maître Salah Dabouz a, dans une vidéo, annoncé le verdict du procès du docteur Fekhar et de son groupe qui a duré plus de 4 jours. Rappelons que pour Fekhar il s’agit d’un deuxième procès après celui du 24 mai 2017 où il a été condamné à 5 ans de prison avec sursis dont 18 moins ferme et à 50 000 dinars d’amende.

COMMUNIQUE (Tamurt News) – Le verdict du procès en appel de Rachid Fodil et Daif Hichem est tombé hier 07 février, atténuant les condamnations respectivement à une année et 06 mois. Les coaccusés ont croulé en prison pendant 08 mois. Si Fodil Rachid continuera à purger sa peine encore quatre autres mois, Daif, lui est libérable dans l’immédiat.

Verdict  de la Cour Européenne de Justice : un froid sibérien s’est abattu sur le Polisario et son sponsor algérien.

CONTRIBUTION (Tamurt) – Le 21 décembre, la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) a rendu un verdict historique dans le sens où il rejette le recours du Polisario, lui fait supporter tous les frais de la procédure et ceux engagés par le Conseil de l’Union Européenne à ses dépens mais, cerise sur le gâteau, elle considère que l’organisation terro-polisarienne n’a pas vocation à défendre les intérêts économiques des sahraouis car elle n’est pas qualifiée pour représenter les intérêts économiques des provinces sahariennes marocaines et encore moins être la représentante exclusive des sahraouis marocains séquestrés dans les camps de la honte de Tindouf dans les relations internationales.

TUVIRET (Tamurt) – Comme convenu, de nombreuses personnes se sont déplacées afin de soutenir les 32 jeunes poursuivis par la justice algérienne pour avoir « tenté d’empêcher les élections présidentielles d’avril dernier ». Parmi les présents, se trouvait une délégation du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) dont son président Bouaziz Ait Chebib et Boussad Becha.