Tags: Tamazgha

Tamazgha organise un weekend avec Hawad : Ne jamais renoncer à ce que l’on veut être !

COMMUNIQUE (Tamurt) – A l’ occasion de la parution de l’ouvrage « Furigraphie. Poésies : 1985- 2015 » de Hawad aux éditions Gallimard, Tamazgha organise une série de rencontres autour de l’œuvre de l’auteur les 19, 20 et 21 mai 2017 à La Nouvelle Rôtisserie à Paris. Lors de ces trois jours, le public pourra apprécier quelques-unes des œuvres picturales de Hawad, écouter le poète lire sa poésie ; il aura aussi à présenter son ouvrage paru récemment chez Gallimard, et visionner un film qui donne la parole aux poètes ainsi qu’aux femmes et aux hommes de Ténéré qui nous disent « comment être touareg aujourd’hui ».

Dr Fekhar, communiqué d’Izmulen

GHARDAIA (Tamurt) – Un collectif constitué de M. Hamou Ait Ouali, M. Farid Ailane et Maître Samia Silhadi, membres du Comité Contre la Répression en Kabylie (CCRK), et de M. Mohammed Dabouz, président de l’association Izumlen et porte parole du CILFDM a sollicité un avocat et militant des droits de l’homme Belge sur le dossier de la Kabylie et du Mzab, le 16/02/2017, en insistants sur l’urgence du cas du Dr. Fekhar qui est au 45ème jour de sa cinquième grève de la faim depuis son arrestation arbitraire en juillet 2015 et qui a été transféré en urgence à l’hôpital. Son état de santé est très critique. Il est actuellement sous perfusion.

DIASPORA (Tamurt) – A l’occasion de Tafsut n Imazighen (Printemps berbère), Tamazgha organise une journée d’activités dédiée à la Kabylie à Paris, le samedi 7 mai 2016 à partir de 14h. La Kabylie qui fut pendant longtemps à l’avant-garde du combat amazigh et qui reste toujours l’exemple pour l’ensemble des communautés amazighes à travers Tamazgha traverse une période très difficile avec un acharnement sans précédent du régime algérien qui ne recule devant rien pour achever son plan de destruction de ce pays dont le combat est vue comme une menace de l’idéologie arabo-musulmane qui a vocation à éradiquer l’amazighité de l’Afrique du nord.

Ce samedi 22 novembre, une délégation du Haut conseil des Amazighs de Libye (HCAL) sera à Montreuil pour une rencontre-débat avec l’ensemble des Amazighs de la diaspora. La rencontre aura lieu à 14h30, au siège de l’Association TAFERKA, au 49 bis, Avenue de la résistance, à Montreuil. Nous publions ci-après l’appel, signé de Tamazgha et de l’Azetta ANAVAD, invitant à cet évènement important pour les Amazighs de Libye, venus, à un tournant important de leur histoire, à la rencontre de leurs frères et sœurs amazighs établis dans la Diaspora. Les organisations amazighes souhaitant signer l’appel sont les bienvenues .

La contribution de Masin Ferkal a salué l’initiative de rassembler des Kabyles, au-delà de leurs différences. Il a affirmé qu’il était désormais du devoir des kabyles d’initier et de réaliser un projet de rassemblement de toutes les forces vives de la société kabyle dans la mesure où la « destruction-déstructuration » de la Kabylie a atteint son paroxysme. Le président de Tamazgha a estimé que « puisque nous avons fait le choix d’un combat pacifique », « La désobéissance civile » constitue la « seule alternative pour la Kabylie ».

TAMAZGHA (Tamurt) – Une Délégation du Mouvement pour l’Auto-détermination de la Kabylie (MAK) s’est rendue le Samedi 26 juillet 2014 à Ghardaïa, sur invitation du Mouvement pour l’Autonomie du Mzab (MAM) et ce, pour s’enquérir de la situation dramatique que subit le peuple mozabite dans la guerre de désintégration et de décomposition que lui livre le pouvoir algérien, par la communauté Châambie interposée. La délégation kabyle a, à son tour, exposée la situation tout aussi dramatique de la Kabylie où la répression qui n’a pas cessé depuis l’indépendance de l’Algérie, est conjuguée depuis 2001 aux kidnappings, aux incendies, au fisc, l’arabisation et l’islamisme pour former la politique génocidaire antikabyle. La naissance du MAK, puis de l’Anavad, aujourd’hui celle du Mouvement pour l’Autonomie du Mzab sont des réponses appropriées pour le combat politique libérateur de ces deux peuples frères.

AZAWAD (Tamurt) – Le Mouvement National de Liberation informe l’opinion publique nationale de l’Azawad et l’opinion internationale que ses forces combattantes et celles du MAA affrontent depuis plusieurs jours la coalition des milices pro-gouvernementales du general malien Alhaj Ag Agamou soutenues par les Narco-trafiquants (auto-proclamés maa) et des elements du Mujao.