Tags: Takfarinas

KABYLIE (Tamurt) – L’appel du chanteur Kabyle Takfarinas, lancé à partir de la télévision algérienne, aux Algériens d’aller voter massivement pour les législatives de mois de mai dernier était, incontestablement, l’erreur de sa vie. Le peuple Kabyle ne lui pardonnera pas de sitôt cette « bévue ». Une campagne de dénonciation a été menée des jours durant.

TIZI WEZZU (Tamurt) – L’auteur de la célèbre chanson {Zaama Zaama} avait chanté à Tizi Ouzou pour la dernière fois, un certain 20 avril 1991, au stade du 1er novembre de Tizi Ouzou dans le cadre de la célébration des festivités commémoratives du 11 ème anniversaire du printemps berbère, organisés à l’époque par le Mouvement Culturel Berbère (MCB). Depuis cette date, Takfarinas s’est éloigné de la scène artistique en Algérie, à l’instar de tous les artistes Algériens de l’époque, pour s’installer en France, fuyant le terrorisme. D’ailleurs, c’est suite à une fausse alerte à la bombe à Alger dans une salle où il devait animer un gala qu’il avait décidé de quitter l’Algérie, la mort dans l’âme.