Tags: pouvoir

Il est le fondateur d’Axxam ntmusni, Ahmed Amrioui toujours persécuté par le pouvoir algérien

KABYLIE (Tamurt) – Ahmed Amrioui est toujours persécuté par le pouvoir algérien qui utilise tous les moyens dont il dispose afin d’atteindre ses fins et tenter de pourrir la vie au fondateur d’Axxam ntmusni. La dernière étape des pressions que subit frontalement Ahmed Amrioui, qui est aussi directeur de la Fondation kabyle (Fidek), est une amende dont il vient d’être destinataire de la part de la recette des impôts de la daïra de Draa El Mizan, dont dépend administrativement la commune d’Ait Yahia Moussa où est implantée la première école républicaine kabyle « Axxam ntmusni », initiée par Ahmed Amrioui.

Un député de Naama : « Le pouvoir favorise les kabyles et les chaouis »

ALGÉRIE (Tamurt) – Sadaoui Slimane, un député Algérien de la wilaya de Naama, n’a pas trouvé quoi dire que d’accuser les kabyles et les chaouis de profiter seuls des richesses naturelles de l’Algérie. « Le pouvoir pistonne les kabyles et les chaouis à qui il accorde des privilèges et des avantages pour les développer au détriment des régions du sud », lâche le parlementaire, au physique d’un gorille qui donne l’impression de facilement l’identifier comme un richissime homme d’affaire.

Malgré le départ de Hannachi : Le pouvoir ne va pas lâcher la JSK

KABYLIE (Tamurt) – Ceux qui croyaient qu’avec le départ de Mohand-Chérif Hannachi, qui a régné en véritable dictateur sur le club pendant un quart de siècle, la JSK allait enfin revenir à ses enfants, devraient vite déchanter. Et pour cause : le pouvoir algérien est décidé à ne pas lâcher la JSK qui constitue un véritable enjeu dont les décideurs ne peuvent pas s’en passer.

Après le cycle de conférences d’Aokas, le tournoi de rugby de Vgayet annulé par le pouvoir 

VGAYET (Tamurt) – Les provocations par le pouvoir algérien à l’égard de la population de Vgayet se multiplient ces jours ci. Après les interdictions ayant frappé les conférences du café littéraire d’Aokas, voilà que le département du KDS, Ould Ali El Hadi, vient d’annuler l’opération Dz Beach Rugby Tour. 

Amar Ingrachen : Un écrivain qui défie le pouvoir algérien

KABYLIE (Tamurt) – Originaire de la wilaya de Tizi Ouzou, l’écrivain  et journaliste Amar Ingrachen est un intellectuel rebelle dont le courage et la liberté de pensée mérite bien d’être signalés. En plus de ses déclarations et de ses écrits, Amar Ingrachen est également omniprésent sur le terrain contrairement à une grande partie d’écrivains qui ne guettent que la moindre invitation de la part du pouvoir pour courir applaudir.

Le pouvoir avance le MAK comme cause de l’interdiction des conférences d’Aokas

VGAYET (Tamurt) – La mobilisation citoyenne à Aokas a eu le dessus sur l’administration qui persistait, jusque-là, dans sa politique d’interdiction de la tenu de conférences qu’organise hebdomadairement le café littéraire de la localité sous l’égide de l’association culturelle Azday Adelsen n’Weqqas.

Le pouvoir a besoin de Hannachi en Kabylie  pour les présidentielles de 2019

TIZI WEZZU (Tamurt) – Hannachi Moh Chérif, l’inamovible président de la JSK et  l’homme le plus contesté en Kabylie, ne semble guère inquiété par les révoltes des kabyles qui réclament son départ, après une saison la plus catastrophique depuis l’accession de la JSK en première division en 1969.