Tags: police

Sur les territoires perdus de la République, la police française a peur

MARSEILLE (Tamurt) – Le dimanche 16 avril vers 9h30 du matin, 2 militants (Massinissa D. et Yugurten T.) de l’association solidarité France-Kabylie se sont rendus au marché aux puces de Marseille pour distribuer au public les affichettes du rassemblement qu’ils préparent, avec d’autres associations, à l’occasion de la célébration du printemps Berbère prévu le samedi 22 avril.

TIZI WEZZU (Tamurt News) – L’ancien président du MAK, Bouazziz Aït Chebib, et Slimane Kadi, ont étté arrêrté ce matin au centre ville de Tizi Wezzu. Ils ont décidé, lui et Hocine Azem de déposer une gerbe de fleurs sur la tombe du journaliste Achour Benghazeli, à l’occasion de l’anniversaire de son assassinat par le régime algérien, mais la police politique est intervenu et a empêché Bouazziz de prendre la parole devant plusieurs militantes et militants souverainnistes.

Le secrétaire général du MAK interpellé par la police à Bgayet

BGAYET (Tamurt) – Alors qu’il participait au rassemblement de soutien à Yanis Adjlia, président de l’association des consommateurs de Bgayet et animateur de l’association de la cité CNS de la ville éponyme, organisé devant le tribunal de Bgayet, Farid Djennadi, secrétaire général du mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie a été interpellé par la police et emmené au commissariat central pour un interrogatoire probablement.