Tags: Palestine

L’Algérie verse de nouveau 26,4 millions de dollars à la Palestine

ALGERIE (Tamurt) – Comme chaque année, l’Algérie s’empresse à verser une subvention financière de 26,4 millions de dollars aux autorités Palestiniennes. C’est l’ambassadeur algérien en Egypte qui a remis le chèque cette semaine aux responsables de l’autorité de la ligue Arabe qui s’occupe des affaires des aides pour la Palestine.

Les Palestiniens se moquent des Algériens

ALGERIE (Tamurt) – Le match amical de football entre l’Algérie et la Palestine a démontré encore une fois la vanité des Algériens. Ces derniers ont même sifflé l’hymne national de leur propre pays. Pis encore, ils ont supporté l’équipe adverse et des scènes de joies ont eu lieu à la fin du match qui s’est soldé par la victoire d’un but à zéro en faveur des Palestiniens.

Alors que le prix du pétrole continue de chuter Alger verse toujours des sommes faramineuses au Polisario et à la Palestine

ALGER (Tamurt) – Le prix du pétroles, selon les observateurs et les économistes avertis, risque de frôler les 30 dollars d’ici quelques mois. Les décideurs algériens paniquent. Ils ne savent pas quoi faire pour faire face à l’imminente crise économique qui se profile à l’horizon.

Lyazid Abid à BRTV : « Le MAK ne compte pas sur la France pour libérer la Kabylie »

PARIS (Tamurt) – A BRTV face à Mohand Kacioui, Lyazid Abid dira « Le Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) et les Kabyles ne comptent que sur eux-mêmes pour arracher leur liberté. On ne compte ni sur le soutien de la France ni sur celui de l’Allemagne, du Maroc ou d’Israël. Il est évident qu’avec un régime tel celui d’Alger comme adversaire, il n’est guère facile d’accéder à l’indépendance, mais ce n’est pas une raison pour baisser les bras. Tôt ou tard, notre combat aboutira »

ALGERIE (Tamurt) – Les enlèvements et assassinats en Kabylie, le carnage au pays des Mozabites, la guerre au sommet de l’Etat et du DRS, ne sont apparemment pas une priorité pour le parti du Front des Forces Socialistes. Les responsables de ce parti sont plus inquiets de ce qui se passe en Palestine qu’en Algérie.