Tags: Ouyahia

Ouyahia aurait eu l’avis des anciens délégués des arouchs sur le statut de la  Kabylie

ALGÉRIE (Tamurt) – Le régime algérien agit toujours dans l’ombre à propos du dossier de la Kabylie. Encore une fois, c’est Ahmed Ouyahia qui a commencé à manœuvrer, pas pour trouver une solution sur la Kabylie qui arrange les deux côtés, mais certainement pour couper l’herbe sous les pieds aux mouvements indépendantistes kabyles.

Ouyahia au service des clans anti-kabyles du pouvoir algérien

CONTRIBUTION (Tamurt) – Ahmed Ouyahia est né en Kabylie mais il est renié par sa famille, son village et tous les habitants de  sa région natale, car il n’a jamais raté une occasion pour faire du mal en Kabylie afin de plaire aux différents clans anti kabyles du pouvoir arabe algérien. Dans sa longue carrière au service d’une Algérie exclusivement arabe, il  a occupé 3 fois le poste de chef de gouvernement, 2 fois le poste de ministre d’Etat, et deux fois celui de directeur de cabinet de la présidence. Il est le seul dans le pouvoir algérien à multiplier les menaces contre les militants de la cause kabyle mais surtout contre les indépendantistes. Maître Ali Yahia Abdenour dira de lui qu’il peut marcher sur le cadavre de sa propre mère pour arriver à la présidence

Ouyahia efface les traces de Tebboune

ALGÉRIE (Tamurt) – A peine nommé Premier ministre, Ahmed Ouyahia fait tout le contraire de son prédécesseur Abdelmadjid Tebboune, dont la durée de vie à la tête du gouvernement algérien a battu tous les records, non pas en longévité mais plutôt le contraire. En trois mois donc, Tebboune avait réussi à défrayer la chronique en adressant des mises en demeure à l’homme d’affaires le plus puissant en Algérie pour le moment et en même temps très proche de Saïd Bouteflika, conseiller du Président de la République.

Sellal, Ouyahia, Saïd Bouteflika… : Qui sera le futur Président?

ALGÉRIE (Tamurt) – Qui sera le futur Président en Algérie dès 2019 ? L’affaire du désormais ex-Premier ministre Abdelmadjid Tebboune prouve si besoin est que la lutte au sommet de l’Etat algérien fait rage et que l’on est vraiment loin de s’entendre sur un même candidat-Président qui fera l’unanimité.

Ahmed Ouyahia insiste sur le maintien de Hannachi

ALGÉRIE (Tamurt) – Le premier ministre algérien, le kabyle Ahmed Ouyahia, semble faire du maintien de Hannachi à la tête de la JSK l’une de ses priorités. Dans les coulisses, on affirme que le chef de gouvernement, quelques heures seulement après sa nomination, a pris attache avec le boss de la JSK, pourtant destitué par le Conseil d’administration du club Kabyle.

Le gouvernement Ouyahia nommé : Seuls 3 ministères changent de titulaires

ALGÉRIE (Tamurt) – Le régime algérien semble confronté à des difficultés internes au point où des ministres et un premier ministre sont nommés pour un laps de temps avant d’être remerciés. Après le ministre du tourisme qui a été nommé pour 24 heures seulement avant d’être licencié, c’est au tour du premier ministre Teboune et de trois de ses ministres d’être dégommés après seulement deux mois et demi d’exercice.