Tags: Oran

Les chanteurs kabyles interdits à la maison de la culture d’Oran

CULTURE (Tamurt) – Alors que les starlettes du Raï et des chanteuses et chanteurs de lieux de débauche sont accueillis comme de vrais artistes à la maison de la culture de Tizi Wezzu, à Oran, les chanteurs kabyles ne sont pas les bienvenus. Ils sont presque interdits de se produire au niveau de la maison de la culture de cette ville de l’Ouest Algérien.

Les non-jeûneurs sont aussi nombreux à Constantine et à Oran

ALGÉRIE (Tamurt) – Si la plupart des non musulmans et des athées sont nombreux en Kabylie, les non-jeûneurs sont aussi nombreux en dehors de la Kabylie. « Je vis à Constantine depuis 25 ans et je connais les habitants de cette ville mieux que ceux de ma ville natale Vgayet, je vous affirme que les non-jeûneurs sont très nombreux dans cette ville arabophone.

Classement de Yennayer fête nationale en discussion le 20 février à Oran : Marchandage politique et tractations sournoises

ORAN (Tamurt) – Un symposium sur les célébrations de Yennayer, le Nouvel an amazigh, se tiendra le 20 février prochain à Oran pour étudier l’opportunité du classement national de cette fête. Le régime algérien excelle dans l’art de l’esbroufe en menant à la baguette le dossier de la langue amazigh.

Les supporters oranais refusent d’observer une minute de silence à la mémoire d’Aït Ahmed

ORAN (Tamurt) – Non seulement les algériens n’ont pas rendu hommage à Hocine Aït Ahmed, mais encore certains continuent à l’insulter même après sa mort. Hier, à l’occasion des rencontres footballistiques de la première et de la deuxième ligue. Une minute de silence devait être observée avant le début de toutes les rencontres. Au stade Ahmed Zabana à Oran, les supporters du club de cette ville de l’Ouest algérien ont refusé d’observer cette minute de silence.

ORAN (Tamurt) – Le Match opposant hier, la JSK au MCO, au stade Ahmed Zabana, a été précédé d’une minute de silence, décrétée par la ligue de Football professionnel (LFP), pour rendre hommage au grand dirigeant historique de la Révolution « Algérienne » Hocine Ait-Ahmed. Des supporters oranais ont sifflé et crié pendant la minute de silence.

Le DG Kabyle de l’EHU d’Oran prête main forte à ses concitoyens de Sidi Aïch

SIDI AICH (Tamurt) – L’opposant à l’ancien wali de Bgayet, le maire de Tinebdar en l’occurrence, ne cherche, en réalité, que l’intérêt de sa région et c’est tant mieux. Profitant de l’intronisation du docteur Mansouri, un natif de la région de Bgayet, à la tête du plus prestigieux hôpital d’Algérie, l’établissement hospitalo-universitaire d’Oran, Braham Bennadji a initié un projet de partenariat avec cet établissement.