Tags: JSK

Premier match après le départ de Hannachi, Victoire de la JSK à l’extérieur

KABYLIE (Tamurt) – L’éviction de Mohand-Chérif Hannachi de la présidence de la Jeunesse sportive de Kabylie (JSK) a porté bonheur au club et semble signer la fin de la malédiction qui hantait le club pendant ces dernières années. En effet, la JSK vient de réaliser un exploit dont on ne se souvient plus de la dernière fois où il fut également arraché. Il s’agit d’une victoire à l’extérieur.

AG élective de la JSK : Hannachi n’a pas osé s’y présenter

TIZI OUZOU (Tamurt) – Qui aurait cru ou pensé, un jour, que le « Chérif » de Tizi Ouzou n’aura même pas le courage de se présenter à l’assemblée générale élective de la JSK, ne serait-ce que par devoir et par respect aux milliers de supporters du club qu’il a présidé de force et contre la volonté populaire, pendant vingt-quatre ans ?

Hamid Sadmi élu président : Un vrai espoir pour la Kabylie

KABYLIE (Tamurt) – Hamid Sadmi a été élu, ce jeudi 7 septembre, nouveau président de la Jeunesse sportive de Kabylie (JSK) en remplacement de Mohand Chérif Hannachi, qui a squatté le club pendant vingt-quatre ans, en le réduisant presqu'(en cendres. Alors que, quand il avait pris les rênes de la JSK en 1994, cette dernière était considérée comme étant le meilleur club non seulement d’Algérie mais de toute l’Afrique, redoutée par les équipes africaines les plus coriaces.

Présidence de la JSK, Hamid Sadmi veut Succéder à Hannachi

KABYLIE (Tamurt) – L’ancienne figure de proue de la Jeunesse sportive de Kabylie, dans les années quatre-vingt, Hamid Sadmi, a clairement émis le vœu de succéder à Hannachi à la tête du club. Il dit qu’il a tout préparé afin de prendre en main la destinée du club et du coup constituer une chance pour sauver ce dernier du naufrage qui est en train de l’emporter.

Affaire Hannachi ; Le destin de la JSK sera décidé le 7 septembre

ALGÉRIE (Tamurt) – L’affaire du départ ou non de Mohand Chérif Hannachi de la présidence de la JSK est devenue un  véritable feuilleton à multiples rebondissements. Il s’agit désormais d’une équation à plusieurs inconnues dans un pays où même certaines lois sont loin d’être claires et pleines de confusions voire de contradictions.

Il ne veut pas partir : Hannachi dépose plainte

KABYLIE (Tamurt) – Décidément, Moh-Chérif Hannachi, ex-président de la JSK (Jeunesse Sportive de Kabylie) n’a aucun scrupule. C’est un assoiffé de pouvoir qui veut rester éternellement à la tête du club en dépit des résultats catastrophiques obtenus ces dernières mais aussi malgré le fait qu’il constitue un personnage honni par la majorité des kabyles.

Malgré le départ de Hannachi : Le pouvoir ne va pas lâcher la JSK

KABYLIE (Tamurt) – Ceux qui croyaient qu’avec le départ de Mohand-Chérif Hannachi, qui a régné en véritable dictateur sur le club pendant un quart de siècle, la JSK allait enfin revenir à ses enfants, devraient vite déchanter. Et pour cause : le pouvoir algérien est décidé à ne pas lâcher la JSK qui constitue un véritable enjeu dont les décideurs ne peuvent pas s’en passer.