Tags: journée

Journée contre « le féminicide »

COMMUNIQUE (Tamurt) – Le 3 août 2017 nous commémorerons le troisième anniversaire de l’attaque génocidaire du soi-disant Etat islamique (Daesh) contre les Kurdes yêzidîs dans la ville irakienne de Sinjar. À partir du 3 août 2014, les attaques et les massacres ont causé une catastrophe humanitaire, mais ont surtout eu l’objectif génocidaire d’éradiquer toute la communauté Yêzidîe. Les femmes ont été systématiquement ciblées dans le cadre de ce génocide et, par conséquent, ces attaques constituent également un féminicide.

10 décembre 2016, une journée qui fera date en Kabylie

KABYLIE (Tamurt) – En cette journée emblématique de la défense internationale des droits humains, la Kabylie a essuyé un déni sans précédent de ses droits les plus élémentaires. Une quarantaine de militants du MAK ont été arrêtés et embarqués manu militari pour avoir tenté de manifester leur soutien et leur solidarité avec les détenus politiques Mozabites, dont le Président du Mouvement pour l’autonomie du Mzab, Dr Fekhar, et les détenus kabyles, Slimane Bouhafs, citoyen kabyle de confession chrétienne, ainsi que le jeune supporter du MOB, Imad Belaid.

Larebâa n At Iraten : L’Algérie coloniale réprime la célébration de la journée de la Nation Kabyle

KABYLIE (Tamurt) – Le pouvoir colonial d’Alger, toujours conseillé par les boutes-feux et les va-t-on en guerre, a, encore une fois, franchi le Rubicon. En effet, lorsque la grande famille militante et patriotique du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK), dont la devise est le pacifisme, s’apprêtait à commémorer la journée de la nation kabyle laquelle se rapporte à la date du 14 juin, voilà que le pouvoir colonial d’Alger a décidé de procéder à la contrariété de la volonté populaire.