Tags: film

« Les ramiers blancs » : Nouveau film en tamazight d’Ali Mouzaoui

CULTURE (Tamurt) – Le réalisateur kabyle Ali Mouzaoui vient de produire un nouveau film (long métrage) en langue kabyle  intitulé : « Les ramiers blancs ». Il s’agit d’une production cinématographique qui raconte le long périple entrepris par un père pour retrouver son fils. Ce dernier a rejoint le maquis durant la guerre de libération nationale sans plus en revenir.

Festival du film amazigh de Tizi Wezzu : Seulement 5 films en lice

TIZI WEZZU (Tamurt) – Le coup d’envoi de la quinzième édition du festival du film amazigh de Tizi Wezzu aura lieu samedi prochain (17 décembre). La cérémonie d’ouverture est prévue en fin de journée dans la grande salle de spectacles du théâtre régional Kateb Yacine, selon Nabila Goumezaine, directrice de la culture de la wilaya, qui a animé, à cet effet, une conférence de presse mercredi.

Réalisé par Ali Mouzaoui : Un nouveau film en kabyle

CULTURE (Tamurt) – Le tournage d’un nouveau film en langue kabyle tire actuellement à sa fin. Il s’agit d’un long métrage dont la réalisation est prise en charge par le célèbre homme de cinéma Ali Mouzaoui, auteur déjà de plusieurs films dans la langue de Massinissa à l’instar de « Mimezrane » et d’un film-documentaire sur la vie et l’œuvre de l’écrivain Mouloud Feraoun.

Grand rendez-vous scientifique et culturel au village d’Aguni Bbuffal

SOUK LETNINE (Tamurt) – Le village d’Aguni Bbuffal dans la commune de Souk-El-Thnine a vécu, hier, sur initiative de l’association culturelle locale « Uzzal » au rythme d’activités culturelles et scientifiques. En effet, ce grand rendez-vous scientifique et culturel, qui a réuni un public nombreux et parmi lequel se trouvaient de grandes personnalités scientifiques, culturelles et politiques, à l’instar de Samir Ait Belkacem, Bouaziz Aït-Chebib, Hocine Azem …, a été marqué par des projections de films d’animation, de conférence et de gala artistique.

CULTURE (Tamurt) – C’est une scandaleuse nouvelle que vient de nous annoncer le commissaire du festival, Si El Hachemi Assad, à travers un laconique communiqué diffusé sur internet. Le festival annuel du film Amazigh décampe de Tizi Wezzu, où il s’était installé depuis déjà quelques années, au grand bonheur des professionnels du 7ème art, et des cinéphiles de toute la Kabylie. Un véritable opération Hold-up de la part de son commissaire. La 14ème édition de ce festival qui reprend ainsi son caractère itinérant sera organisée du 9 au 13 janvier 2015, à Timimoun dans la wilaya d’Adrar, au sud-ouest Algérien.