Tags: école

Classement mondial : L’école algérienne à 119 ème place

ALGÉRIE (Tamurt) – C’est une information des plus édifiantes qui vient d’être rendue publique par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture. Il s’agit du classement de l’école algérienne et de son système éducatif à l’échelle mondiale. En effet, sur 140 pays concernés par l’étude en question, l’école algérienne ne vient qu’à la 119 ème place.

Rentrée scolaire aujourd’hui : Cette école qui produit du néant

ALGÉRIE (Tamurt) – Basée fondamentalement sur l’endoctrinement arabo-islamique, l’école algérienne produit depuis 1976 rien que du vent et des cendres. Malgré ce constat amer et incontestable, les forces conservatrices en Algérie s’opposent avec la plus grande vigueur à toute réforme de l’école allant dans le sens de la laïcité et de l’intelligence.

Grève à l’école hôtelière de Tizi Ouzou

TIZI WEZZU (Tamurt) – A partir du 6 février prochain, les travailleurs de l’école hôtelière de Tizi Ouzou (Institut national d’Hôtellerie et de Tourisme-INHT) observeront une grève qui durera trois jours, a-t-on appris. La décision d’observer ce débrayage a été prise par la section syndicale locale de l’Union générale des travailleurs algériens qui dit avoir épuisé toutes les voix de régler le conflit sans être obligé de paralyser l’établissement.

TIZI WEZZU (Tamurt News) – « Le RND est le Parti du Maire qui avait festoyé dans la même école d’investiture du Maire, en 2012. Deux poids et deux mesures de l’administration coloniale », c’est en ces termes que Hocine Azem a qualifié l’interdiction de fêter Yennayer à l’école primaire d’Agueni Gueghrane par la direction de l’éducation de Tizi Wezzu.

L’éducation islamique traumatise les enfants à l’école

TIZI WEZZU (Tamurt) – Un groupe d’enseignants, de différentes localités de Tizi Wezzu, est monté au créneau pour dénoncer le traumatisme que cause l’enseignement de l’éducation islamique à l’enfant durant le cycle primaire. Ils ont interpellé le directeur de l’éducation, lors d’uns séminaire sur l’éducation, mais ce dernier a refusé même d’évoquer ce sujet lors de cette rencontre, nous révèle l’un des enseignants.

Indignation en Kabylie après la fermeture de la première école laïque

KABYLIE (Tamurt) – L’annonce d’Ahmed Amroui, créateur de la première école Kabyle et fervent militant du MAK, de la fermeture de son école a provoqué une vague d’indignation et de colère dans les quarte coins de la Kabylie. Des milliers de messages ont attiré au niveau de notre rédaction. Des messages de soutient, mais surtout des propositions pour sauver cette école.