Tags: détenus politiques

8ème jour de la grève de la faim entammée par Dr FEKHAR en prison

GHARDAIA (Tamurt) – Fekhar Kameleddine m’a dit samedi dernier lors de ma visite dans la prison de Mnea, qu’il se bat pour dévoiler la vérité sur les crimes commis à Ghardaïa , en particulier depuis Novembre 2013 quand un certain nombre de personnes été arrêtées à Guerrara et qu’ils ont subit un traitement inhumain, et quand des bandes de criminels étaient protégé par des éléments des services de sécurité pour saccager le cimetière de Ammi Saïd, et quand des bandes de criminels on été laissé s’adonner aux actes de sabotage et de pillage de propriétés privés dans la rue du première Novembre sous la protection des forces de sécurité, et aussi quand tous les crimes ont été commis à Ghardaïa pendant une période de vingt mois.