Tags: commémore

Le FFS commémore son anniversaire en arabe à Tizi Ouzou

TIZI OUZOU (Tamurt) – La sortie du Front des Forces Socialistes (FFS), samedi dernier, à l’occasion de la commémoration du 54 ème anniversaire de sa création est honteuse voire scandaleuse. S’agissant d’un parti n’ayant d’existence réelle qu’en Kabylie, il était naturel que cet anniversaire ne pouvait avoir lieu que dans l’une des villes de cette région,  ayant payé un lourd tribut en 1963.

Tizi Ouzou : Le FFS commémore l’anniversaire de sa création

TIZI OUZOU (Tamurt) – Le cinquante-quatrième anniversaire de la création du Front des Forces socialistes (FFS) a été marqué ce vendredi 29 septembre à Tizi Ouzou par une cérémonie en présence de plusieurs militants et cadres locaux de la formation politique, créée initialement pour s’opposer à la prise de pouvoir par Ahmed Ben Bella.

SUSISSE (Tamurt) – A l’occasion de la commémoration du printemps berbère ainsi que du printemps noir, nous vous invitons à nous joindre à nous pour nous rappeler les sacrifices de nos frères et sœurs – et pour beaucoup ont donné leurs vies – pour que vive notre culture, notre langue et notre façon de vivre dans un environnement de plus en plus hostile.

BGAYET (Tamurt) – La date du 22 mai est restée gravée dans la mémoire collective des kabyles. En effet, il y a 68 ans de cela, les colons français avaient rassemblé, à Melbou, toutes les populations de l’Est bougiote, soit de Kherrata à Aokas, pour une leçon d’intimidation orchestrée par le préfet de l’époque à partir d’un bâtiment de guerre stationné au large de la méditerranée afin d’asseoir une totale soumission des habitants.

COMMÉMORATION (Tamurt) – Ce jour là, le 9 octobre 1988, Matoub Lounès, accompagné par un groupe d’étudiants, distribuait des tracts appelant les villageois de la Kabylie à se soulever pour instaurer la démocratie en Algérie et réclamer les droits culturels et linguistiques des Kabyles, dans le sillage des évènements du 5 octobre 1988.