Tags: citoyenne

Rencontre citoyenne de France : Quels apports des Franco-Amazighs à la République ?

COMMUNIQUE (Tamurt) – Au cours des dernières années, des phénomènes nouveaux d’une haute gravité se sont imposés dans la société française, notamment les attentats, le communautarisme religieux, les atteintes à la laïcité, les difficultés d’intégration, la dislocation des liens sociaux, etc. Cela suscite en retour, la montée du sentiment d’insécurité, des crispations identitaires, le rejet de l’Autre, le racisme et les discriminations.

Rencontre citoyenne des français d’origine amazighe

DIASPORA (Tamurt) – La multiplication des attentas et le communautarisme religieux, phénomènes d’une haute gravité, se sont imposés à la société française ces derniers temps. Cela a poussé les citoyens français d’origine amazighe, qui sont de culture laïque, à programmer pour le 11 novembre prochain l’organisation d’une rencontre dite citoyenne.

CULTURE : La mobilisation citoyenne a eu le dessus sur l’administration à Aokas

AOKAS (Tamurt) – Le pouvoir s’est rétracté suite à la mobilisation citoyenne à Aokas. Après avoir interdit huit conférences et une table ronde, les militants de l’association culturelle Azday Adelsen n’Weqqas et fans du café littéraire de la localité, ont réagi, lors de la dernière conférence refusée, en tenant tête aux policiers venus en renfort. Des émeutes éclatèrent lesquelles se sont soldées par des blessés, des deux côtés. Suite à cela, le staff du wali a invité les représentants de la société civile d’Aokas à une rencontre pour dialoguer et apaiser la situation.

BGAYET (Tamurt News) – Le comité pour le développement de la région de Bgayet qui s’est autoproclamé « initiative citoyenne » a commencé ses rencontres avec la population. C’est à Tinebdar, localité de son porte-parole, que l’initiative citoyenne a tenu sa première conférence. Il y avait beaucoup de monde venu prendre connaissance des objectifs de ce comité…

BGAYET (Tamurt) – Les villageois d’Ichoukar, dans la commune d’Ait R’Zine, ont fermé, ce dimanche, le siège de leur mairie en guise de protestation contre leurs mauvaises conditions de vie.
Situé à une centaine de mètres de la station de traitement des eaux du fameux barrage de Tichy Haff, bizarrement, le village d’Ichoukar fait face à une pénurie d’eau qui perdure.