Tags: brtv

KABYLIE (Tamurt) – Sinistrée économiquement, abandonnée ou trahie par ses élites, matraquée et clochardisée par un pouvoir central qui, souvent, la craint et, continuellement, la méprise ; stigmatisée aussi, car mal comprise, par le reste de l’Algérie, cette Kabylie belle et rebelle, à la fois honnie et jalousée, est plus que jamais au centre des débats.

COMMUNIQUE (Tamurt) – M. Ait-Chebib a commencé par accuser la mal nommée « Berbère télévision » de faire volontairement le silence sur les actions de résistance et de bravoure des militants kabyles. Il a rappelé à l’assistance que la dite chaîne a « passé sous silence la manifestation populaire de Yennayer, organisée par le MAK à Tizi-Ouzou, pendant qu’elle faisait la promotion d’un « appel anonyme » pour un rassemblement prévue la veille de la marche du MAK, juste dans le but de créer de la confusion dans l’esprit des kabyles « ; poursuivant dans son élan, il aussi dit que « ce rassemblement fantoche n’a pas eu lieu alors qu’une forte mobilisation a caractérisé la marche de Yennayer du MAK qui a jeté les jalons de la fraternité inter-amazigh avec la présence de nos frères mozabites » .

PARIS (Tamurt) – Invité hier soir sur le plateau de brtv par Kamel Tarouiht, le candidat Ben Bitour, renvoie les missions de l’Etat en matière de promotion et développement de la langue amazighe à la société. « Pourquoi les amazighophones ne créent pas des fondations pour le développement de la langue amazighes et pourtant il y a des gens qui ont les moyens de le faire ».

TIZI WEZZU (Tamurt) – Récemment l’affaire a été portée devant les tribunaux par le P/APW de Tizi Ouzou, Mahfoud Belabbès, élu du RCD. Ce dernier accuse Hannachi de l’avoir insulté sur le plateau de la BRTV, le mois de février dernier, lors d’une émission sportive. Hannachi reproche à Belabbès de « n’avoir aucun diplôme et de lui reprocher aussi ses incompétences ». De ce fait, l’élu du RCD a déposé une plainte contre Hannachi au tribunal de la capitale du Djurdjura.

KABYLIE (Tamurt) – En premier lieu, nous devons relever que lors de son préambule, le journaliste de BRTV a souligné que MR Ferhat M’henni a appelé à l’indépendance de la Kabylie. C’est pourquoi dès sa prise de parole, le Président du GPK a tenu d’abord à effacer cet amalgame. « C’est faux ! », a-t-il annoncé pour expliquer ensuite que « c’est l’Algérie qui veut se débarrasser de la Kabylie et non l’inverse ». Le journaliste, connaissant son métier, décide alors de poser crûment la question : « Est-ce que vous avez demandé l’indépendance ? ». MR Ferhat M’henni, habitué depuis fort longtemps aux réalités stratégiques de la presse, répond tout simplement : « C’est le pouvoir qui veut qu’on demande l’indépendance à la place de l’autonomie ».

Lyazid Abid sur le plateau de BRTV  « Nous saisirons le TPI sur l’affaire du Printemps noir et de l’assassinat de Lounès Matoub »

KABYLIE (Tamurt) – Beaucoup de nos fidèles lecteurs nous ont saisi sur l’intervention de M. Lyazid Abid, ministre de la Justice, de la Communication et des Droits humains au sein du Gouvernement Provisoire Kabyle, qui a eu lieu sur le plateau de BRTV le jeudi 03 février dernier à l’issue de l’émission animée par l’animateur vedette de cette chaine, Kamel Tarwiht. Il faut savoir que la BRTV émet à partir de Paris (France). Elle n’est pas captée par tous les foyers kabyles ces derniers temps, d’où justement la curiosité, ô combien légitime, des citoyens kabyles, de connaître les réponses de notre ministre aux questions pertinentes de l’animateur vedette de BRTV.