Tags: Boumediene

Anissa Boumediène insulte le journal Tamurt

ALGERIE (Tamurt) – La veuve de Houari Boumediène, épouse de l’ancien dictateur et criminel algérien Mohamed Boukharouba, semble etre touchée dans son amour propre par un de nos articles qui a rappelé qu’elle a hérité de l’argent de son mari. Anissa Boumediène a réagi a travers un des journaux du régime d’Alger pour insulter notre journal Tamurt. »Le journal électronique auquel vous faites allusion est Tamurt, organe de presse du GPK de Ferhat Mehenni qui revendique l’indépendance de la Kabylie et qui a proféré d’odieuses calomnies à l’encontre du président Boumediene en prétendant qu’il “possédait une fortune qu’on ne peut estimer” et qu’il avait “au moins deux comptes à l’étranger dont un dans une banque juive à New-York”, déclare Anissa Boumediène.

Le mythe de Boumediene s’effrite

ALGÉRIE (Tamurt) – La technologie et plus particulièrement l’informatique et l’internet ont eu raison des mensonges de Boumdiene, voire même de son mythe. Les Algériens, et y compris ses adeptes, ont découvert ses crimes avec stupéfaction. Les photos des héros exécutés et la découverte de sa fortune inestimable dans des comptes à New York, a dévoilé le vrai visage de Boukharouba.

Boumediene aux abords du Nil durant la guerre de libération !

ALGERIE (Tamurt) – Les gens font la guerre les autres gouvernent, disent les historiens. L’Algérie n’a pas échappé à cette logique politique. Cette photo qui illustre le criminel Boukherouba, alias Boumediene, couler des jours paisibles au Caire, aux abords du Nil plus exactement, au moment même où les kabyles et les Chaouis tombaient comme des mouches sous les bombardements et les balles de l’armée Française pour libérer toute l’Algérie.

ALGÉRIE (Tamurt) – Le samedi, 18 octobre, un recueillement et dépôt de gerbe de fleurs sera prévu sur la tombe du martyr au carré des martyrs à El Alia. Le départ aura lieu du chef lieu d’Ait Yahia Moussa, la commune natale de Krim Belkacem. Le dimanche 19 octobre, une conférence ayant pour thème « Krim Belkacem, le combat pour la démocratie » est programmée au petit théâtre de la maison de la culture Mouloud Mammeri. La conférence sera animée conjointement par M. Belkacem Babaci, président de la fondation Casbah et le Dr. Mohamed Maiz, ancien secrétaire général du Mouvement Démocratique pour le Renouveau Algérien (MDRA), parti fondé par le feu Krim Belkacem et dissous par le pouvoir algérien durant les années 90.

ALGERIE (Tamurt) – La mort de l’ancien président algérien, Houari Boumediene suscite encore de grandes interrogations du fait que le décès de ce chef de l’Etat revient sur la table à chaque fois qu’un proche fait la moindre révélation. Cette fois-ci, c’est un médecin russe qui jette un pavé dans la mare avec des révélations qui relancent le débat.