Tags: BAC

Bouteflika aussi n’a pas eu son BAC et c’est un repris de justice!

ALGÉRIE (Tamurt) – Un ministre Algérien a été limogé moins de trois jours après sa nomination. Les services de sécurité auraient découvert que c’est un repris de justice et a passé plus de 11 ans à l’université. La raison est valable si bien sûr elle est appliquée sur tous les ministres et les chefs d’Etat Algériens.

Plus de 50 % des députés algériens n’ont pas le bac

ALGÉRIE (Tamurt) – Plus de cinquante pour cent des députés, qui viennent d’être élus à la nouvelle Assemblée populaire algérienne (APN), suite aux élections législatives du 4 mai dernier, n’ont pas le baccalauréat. Il ne s’agit donc pas d’universitaires et on se demande de ce fait comment pourraient-ils se pencher sur des dossiers et des textes de loi qui détermineront l’avenir de l’Algérie et des citoyens algériens.

Après la sixième et le BEM : Tizi Wezzu, meilleure wilaya d’Algérie au bac

ALGERIE (Tamurt) – La wilaya de Tizi Wezzu vient de réaliser un nouvel exploit en matière de résultats scolaires de fin d’année. Après avoir arraché la première place aussi bien à l’examen de fin de cycle primaire qu’au BEM, elle a enregistré au baccalauréat 2016 le taux de réussite le plus élevé en Algérie avec un chiffre de 65, 23 % de candidats reçus.

Le BAC sera-t-il annulé?

ALGERIE (Tamurt) – Une fuite massive des sujets du Baccalauréat a fait réagir les tenants du pouvoir d’Alger. Dans un communiqué du ministère algérien de l’éducation, il a été déclaré «La fraude, sur intervention externe aux classes d’examen, par diffusion des sujets de la filière « sciences expérimentales », au nombre de 7, appelle des décisions fermes à l’égard des auteurs de cette démarche dans le sens largement partagé par la communauté éducative en matière de préservation de la crédibilité du bac et des principes de mérite, d’équité et d’égalité des chances entre tous les candidats.»