Tags: Amazighs

Rencontre citoyenne des français d’origine amazighe

DIASPORA (Tamurt) – La multiplication des attentas et le communautarisme religieux, phénomènes d’une haute gravité, se sont imposés à la société française ces derniers temps. Cela a poussé les citoyens français d’origine amazighe, qui sont de culture laïque, à programmer pour le 11 novembre prochain l’organisation d’une rencontre dite citoyenne.

L’A. M. Amazighe demande au président du gouvernement espagnol la libération de deux militants amazighs

TAMAZGHA (Tamurt) – Nous avons été surpris et sommes profondément inquiets de la décision prise en conseil des ministres le 8 septembre dernier, autorisant l’extradition de deux importants militants des Droits de l’Homme amazighs (berbères) qui ont dû fuir leur foyer dans la région algérienne du M’Zab et demander l’asile politique à l’Espagne : il s’agit de M. Khodir Sekkouti, vice-président de notre ONG, et de M. Salah Abbouna.

L’assemblée mondiale amazighe interpelle l’ONU : Les droits des amazighs au Maroc en suspension

COMMUNIQUE (Tamurt) – Au même titre quE l’Algérie, le Maroc viole les droits de l’homme en méprisant la population amazighe autochtone. Pour y mettre un terme, l’AMA, défenseur des droits des populations amazighes a transmis un rapport alternatif au comité des droits de l’homme de l’ONU qui aura à examiner la situation au Maroc lors de la 27e session du groupe de travail de l’EPU.

Forum international sur  les droits des Amazighs

COMMUNIQUE (Tamurt) – Le Journal « Le Monde Amazigh », l’Association Anamour de Tiznit et l’Association Abaraz de Sousse, en collaboration avec la Fondation Friedrich Naumann pour la Liberté, le Conseil Provinciale de Tiznit, la Mairie de Tiznit et l’Assemblée Mondiale Amazighe, organisent le forum international sur les droits des Amazighs dans le cadre de la « Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones », à l’occasion de la dixième année de son adoption, à la ville de Tiznit du 28 au 30 avril. Il y aura au programme, deux ateliers de formation et de mécanismes d’accommoder la législation nationale avec les conventions internationales ainsi qu’une table ronde sur le thème : « La situation des droits des Amazighs en Afrique du Nord six années après « le printemps démocratique des peuples ».

Les  Amazighs de Libye ne déposent  pas les armes !

TAMAZGHA (Tamurt) – Les amazighs de la Libye ne veulent rien entendre tant que leurs droits culturels et linguistiques ne sont pas reconnus. Après la chute du régime, et selon nos confrères du Site Tamazgha, les amazighs de cette région d’Afrique du nord ont rassemblé une bonne quantité d’armes. Ils se sont organisés et se sont constitués en une véritable armée.