Tags: Ali Benflis

Ali Benflis fait mieux que le FFS et le RCD

ALGERIE (Tamurt) – Le pion du général Toufik, l’ancien premier ministre, Ali Benflis, a annoncé, contre toute attente, le boycott de son parti des prochaines élections législatives. Ali Benflis, enfant du système algérien, converti ces dernières années, à « la fausse opposition », argue que ça ne sert « à rien de prendre part aux prochaines élections puisque les députés ne pourront rien changer si ce n’est pas pour remplir leurs poches ».

ALGERIE (Tamurt) – Le parti du Front des Forces Socialistes (FFS) qui a abandonné le terrain de la contestation et qui s’est éloigné de l’opposition politique a rejeté l’offre du premier ministre algérien Abdelmalek Sellal d’intégrer le nouveau gouvernement. Plusieurs cadres et députés de ce parti ont affirmé sur les réseaux sociaux que le FFS n’a jamais décidé d’intégrer ni le pouvoir ni le régime. Un communiqué a été également publié sur le site officiel du FFS pour décliner l’offre du pouvoir.

ALGERIE (Tamurt) – Rien n’augure de bon pour l’Algérie. L’annonce avant même le début du dépouillement de la réélection au premier tour du candidat fantôme, Bouteflika, pour un quatrième mandat consécutif a fait réagir son principal rival, Ali Benflis. Ce dernier, contrairement à 2004, ne compte pas se laisser faire. Benflis menace d’investir la rue pour dénoncer la fraude à grande échelle en faveur de Bouteflika.

ALGÉRIE (Tamurt) – L’ex-leader du RCD, Saïd Sadi n’y est pas allé avec le dos de la cuillère pour tirer à boulet rouge contre les anciens chefs du gouvernement algérien, Mouloud Hamrouche et Ali Benflis, deux autres candidats dit potentiels de la prochaine élection présidentielle lors de son apparition, ce matin, au forum du quotidien Liberté.

ALGÉRIE (Tamurt) – Le brouillard et l’opacité entourant l’échéance d’avril 2014 commencent à présent à se dissiper. Ils sont peut-être même dissipés. En effet, à en croire une source très au parfum des mécanismes fonctionnels et mœurs du pouvoir algérien, non seulement Ali Benflis sera candidat au rendez-vous d’avril 2014 mais sera aussi le vainqueur de cette course au fauteuil d’El Mouradia.