Tags: solidarité

A l’initiative du fondateur d’Axxam n tmusni : Solidarité avec les victimes des incendies à Ath Yahia Moussa

ATH YAHIA MOUSSA (Tamurt) – C’est une initiative louable, à plus d’un titre, qui vient d’être enregistrée dans la commune d’Ath Yahia Moussa (dans la wilaya de Tizi Ouzou). Il s’agit d’une vaste action de solidarité en faveur des victimes des derniers incendies ayant ravagé la région et ayant aussi fait un mort, pour rappel.

Soirée de solidarité avec le Kurdistan

COMMUNIQUE (Tamurt) – La Mairie de Saint-Denis organisera une soirée de solidarité avec le Kurdistan, jeudi 7 septembre, à partir de 18h. Cet événement se situe dans la continuité du parrainage par le Maire de Saint-Denis, le 5 juillet dernier, de Zeynep Sipçik, Co-Maire emprisonnée de la ville kurde de Kerboran (Dargeçit en turc) dans la province de Mardin (Nord-Kurdistan, Turquie).

Grand militant du MCB : Elan de solidarité avec Saïd Boukhari

KABYLIE (Tamurt) – Militant du Mouvement culturel berbère (MCB) et l’un des animateurs principaux de la grève du cartable de 1994/1995 en Kabylie, Saïd Boukhari est actuellement très malade. Le premier à avoir rendu publique l’information concernant l’état de santé de Saïd Boukhari a été Saïd Chemakh (également militant du MCB et professeur au département de langue et culture amazighes de l’université Mouloud-Mammeri).

Appel à la solidarité avec la Kabylie

COMMUNIQUÉ  (Tamurt) – La psychose du régime bourgeois d’Alger s’exprime, essentiellement par son esprit pervers et revanchard qui vise à anéantir la Kabylie. Cette partie du globe est agressée, touchée dans son ego. L’Etat  nous montre, au quotidien, que la violence est son instrument efficace pour soumettre le peuple. La terreur est partout vécue,  dans les usines, dans les quartiers, dans les universités, et le pire, même l’écosystème n’en a pas échappé. 

Communiqué de Bouaziz Ait Chebib: Solidarité avec le journaliste kabyle Merzoug Touati

COMMUNIQUÉ (Tamurt) – Nous apprenons que le journaliste kabyle Merzoug Touati a entamé une grève de la faim depuis le 23 juin, afin de protester contre l’injustice dont il est victime. A travers cet acte, c’est un cri de détresse qu’il lance depuis la prison d’El Khemis, Vgayet, où il risque de rester 25 ans, selon le code pénal algérien.

Le collectif de militants kabyles de défense des droits humains :  Appel à solidarité avec le Rif broyé par le Makhzen

COMMUNIQUE (Tamurt) – De la répression des militants souverainistes kabyles en Kabylie à l’emprisonnement des activistes pacifiques mozabites en passant par les représailles à Tataouine en Tunisie, et l’étouffement de la révolte dans le Rif, aujourd’hui les pouvoirs totalitaires et dictatoriaux des pays de l’Afrique du nord ont un point commun : écraser la revendication de l’identité Amazighe et imposer l’arabité en instrumentalisant la religion.