Tags: matoub

Une nouvelle stèle à l’effigie de Matoub à Souk El Tenine

SOUK EL TENINE (Tamurt) – Après avoir raté, en avril dernier, l’inauguration de la stèle à l’effigie du grand chanteur que fut Matoub Lounes, laquelle n’avait aucune  ressemblance avec le défunt, l’assemblée populaire communale de la station balnéaire de Souk El Tenine, à l’Est de Vgayet, vient de procéder à son remplacement par une nouvelle stèle refaite par le même artiste et, enfin, à son inauguration officielle.

Il est en train d’écrire ses mémoires : Saïd Sadi parlera-t-il  de l’assassinat de Matoub Lounes ?

CULTURE (Tamurt) – Il est évident que Saïd Sadi est l’un des hommes politiques les plus importants de l’Algérie indépendante. En dépit de tout ce qui peut lui être reproché par ses adversaires, il n’en demeure pas moins que Saïd Sadi jouit d’un parcours militant et politique des plus riches.

Festival en hommage au Rebelle : Nadia Matoub n’a pas été invitée

KABYLIE (Tamurt) – Alors qu’il y a quelques semaines, Malika Matoub, sœur du Rebelle et Présidente de la Fondation éponyme a déclaré à maintes reprises que l’heure était désormais à la réconciliation avec la veuve du poète assassiné, il se trouve que la réalité du terrain est tout autre.

At Douala : Hommage inédit à Matoub et Feraoun

AT DOUALA (Tamurt) – Un hommage inédit et grandiose sera rendu à quatre grandes figures culturelles de la région d’Ath Douala et ce, pendant une dizaine de jours à partir du 10 août jusqu’au 20 du même mois. Il s’agit du Rebelle Matoub Lounes,  du romancier Mouloud Feraoun et de l’écrivain Rachid Alliche sans oublier le militant nationaliste (également auteur) Imache Amar.

Elle ne s’y pas rendu depuis 2001 : Nadia Matoub à Tawrirt Moussa

TIZI OUZOU (Tamurt) – Il a fallu un autre long combat pour Nadia Matoub, la veuve du Rebelle, pour pouvoir enfin revenir chez elle, dans sa demeure conjugale, au village Tawrirt Moussa. La veuve de Matoub Lounes a enfin pu se recueillir sur la tombe de son mari mais aussi rentrer chez elle après en avoir été empêchée pendant près d’une vingtaine d’années à cause du conflit absurde qui l’oppose à la sœur et à la mère de Matoub Lounes.