Tags: Tizi Ouzou

Au 15e jour du Ramadhan : C’est l’enfer à Tizi Ouzou

TIZI OUZOU (Tamurt) – La vie devient de plus en plus insupportable et synonyme de véritable calvaire dans la wilaya de Tizi Ouzou aussi bien qu’ailleurs depuis le début du mois de Ramadhan. Surtout depuis au moins une semaine puisque le climat s’est à son tour gâté avec des températures qui dépassent les 42 ° à l’ombre au centre ville de Tizi Ouzou.

Après Rachid Halet : Le fédéral de Tizi Ouzou suspendu du FFS

ALGÉRIE (Tamurt) – Au FFS, toute voix discordante est désormais indésirable même quand il s’agit de militants ayant fait preuve d’un dévouement total envers la direction nationale du parti, notamment envers les frères Baloul, qui font la pluie et le beau temps au sein du plus vieux parti d’opposition. Ainsi, l’une des dernières victimes de ces purges interminables n’est autre que celui qui était intouchable au FFS de Tizi Ouzou, à savoir Farid Bouaziz, le président du bureau fédéral de la wilaya.

Il a soutenu Benflis en 2004 : Le Mouhafedh de Tizi Ouzou, chef des députés-FLN

ALGÉRIE (Tamurt) – Les événements politiques qui se succèdent en Algérie démontrent, de plus en plus, à quel point le champ politique dans ce pays est malsain et sans principes. Autrement, comment expliquer les voltes-faces qui ne cessent d’être enregistrées chez les hommes politiques au plus haut niveau de l’Etat.

Soirées ramadhanèsques à Tizi Ouzou : Les chanteurs kabyles de service à la rescousse

TIZI OUZOU (Tamurt) – Invités souvent à faire l’éloge des gouvernants, des artistes kabyles sont pris en otage par un pouvoir qui ne cesse de renouveler ses tentatives de manipulation des chanteurs kabyles, en mettant bien sûr le prix. On se souvient tous de l’épisode récent des chanteurs kabyles, assis fièrement à côté de Rabah Driassa, en train d’applaudir, avec jubilation et toute honte bue, Abdelmalek Sellal, l’ex-premier ministre.

Démission de 40 cadres : Naufrage au FLN de Tizi Ouzou

TIZI OUZOU (Tamurt) – L’ex-parti unique, dont les conséquences de la gestion catastrophique se payent toujours par les algériens, vit une crise sans précédent dans la wilaya de Tizi Ouzou. Pas moins de quarante cadres de ce parti qui a détourné le fleuve de l’indépendance au profit d’intérêts personnels mesquins et étroits, ont annoncé officiellement leur démission dans une déclaration commune, rendue publique ce mardi.

A 18 heures à Tizi Ouzou, le taux de participation a été de 14 % seulement

TIZI WEZZU (Tamurt) – Comme il fallait s’y attendre, la population de Kabylie dont celle de la wilaya de Tizi Ouzou a tourné le dos à l’élection législative qui s’est déroulée en ce jeudi 4 mai en Algérie. A 18 heures, soit une heure avant la fermeture des bureaux de vote et le début de l’opération de dépouillement, le taux de participation officiel dans toute la wilaya de Tizi Ouzou n’a été que de 14 %.

Assassinat d’un étudiant : Grève et sit-in à l’université de Tizi Ouzou

TIZI OUZOU (Tamurt) – L’université Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou a été paralysée, ce dimanche 30 avril, par une grève qui a été massivement suivie par l’ensemble des étudiants. Un arrêt des cours auquel les concernés ont appelé samedi pour dénoncer, pour la énième fois, l’insécurité qui guette les étudiants.