La survie des langues amazighes en débat à Aokas

Dr Hocine Toulait au café littéraire d'Aokas

AOKAS (Tamurt) – Le samedi après midi, le docteur Saïd Toulait, expert des langues officielles, a animé, au centre culturel Rahmani Slimane d’Aokas, une conférence autour du thème relatif à la survie des langues amazighes.

Dans une salle pleine à craquer, le conférencier développera, durant plusieurs heures, la situation des langues amazighes qu’il dira être très critique. Il parlera longuement sur la méthode de l’assimilation par une autre langue laquelle consiste en l’absorption  d’une personne ou d’un groupe de personnes dans la culture d’un autre groupe. C’est ainsi que la communauté assimilée remplace son identité y compris sa langue. Le processus commence par l’affaiblissement de la langué ciblée pour aboutir au remplacement de cette langue et de l’identité en passant par le désintéressement des locuteurs.

Pour l’orateur, le nombre de locuteurs est en constante diminution et que pour que ces langues survivent, il faut qu’elles bénéficient du statut de première langue au sein de leurs champs linguistiques respectifs. Un  débat riche a ponctué cette remarquable intervention de l’un des spécialistes des langues.

Amaynut pour Tamurt

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Il faudrait vulgariser ce genre de conférence pour que le débat ne soit plus une affaire de spécialistes de la linguistique, mais une préoccupation de tout un chacun, de n’importe quel personne. C’est à ce prix qu’une prise de conscience citoyenne Kabyle se chargera de réhabiliter cette maison commune qu’est notre belle langue Kabyle.

    Répondre

Réagir

*