Il succède à Rahmouni et Moussouni : Jean-Yves Chay nouvel entraîneur de la JSK

Jean Yves  Chay

KABYLIE (Tamurt) – Finalement, c’est Jean-Yves Chay, qui connait bien la maison JSK, qui revient pour diriger le staff technique du club kabyle. C’est désormais officiel, le nouvel entraîneur de la JSK est connu.

Il s’agit de Jean-Yves Chay, qui a eu déjà à entraîner le même club et qui était d’ailleurs aux commandes, en 2006, lorsque la Jeunesse sportive de Kabylie avait remporté son dernier titre de championnat avant de sombrer dans un sombre et profond tunnel dont la JSK n’arrive toujours pas à s’en sortir.  Mais avec le retour de Jean-Yves  Chay,  l’espoir est vraiment permis car, en dépit de son âge (69 ans), ce dernier a des compétences avérées dans le domaine et en  plus, c’est quelqu’un qui n’a jamais cessé de vouer un grand amour pour la JSK. « Même après avoir quitté le club, je n’ai jamais cessé de suivre son actualité en permanence », a affirmé Jean-Yves Chay, juste après son retour. Une rencontre a réuni Jean-Yves Chay avec le président de la JSK, Hamid Sadmi au cours de laquelle tous les détails qui vont regrouper désormais les deux parties ont été fixés. Jean Yves Chay, du temps où il était entraîneur de la JSK a aussi permis au club de remporter  la coupe de la CAF (confédération Africaine de Football) en 2002.

C’est donc la troisième fois que Jean-Yves Chay occupe le poste de coach de la JSK. Pour rappel, Jean-Yves Chay est très estimé dans la région notamment par les supporters du club qui lui vouent un grand respect. L’incompatibilité d’humeur et les frasques de l’ex-président de la JSK Mohand-Chérif Hannachi ont fait fuir Jean-Yves Chay à deux reprises. Avec le départ de Hannachi, Jean-Yves Chay retrouve ainsi les bonnes conditions qui lui permettraient d’assumer tel qu’il se doit sa nouvelle mission. Une mission très difficile pour rappel. Car il s’agit de sauver le club kabyle d’un naufrage prémédité.

Tahar Khellaf pour Tamurt

Partager cet article

Réagir

*