La sœur de Krim Belkacem enterrée dans l’anonymat !

Krim Belkacem

KABYLIE (Tamurt) – Saadia Krim, sœur  de Krim Belkacem, a quitté ce bas monde à l’âge de 86 ans et a été enterrée hier. Son inhumation s’est déroulée dans l’anonymat le plus total. C’était au niveau de village natal, Iaallen, dans la région d’Ath Yahia Moussa au sud de Tizi Wezzu.

Elle a vécu toute sa vie dans son village natal ou elle a été enterrée. Aucun responsable ni aucun journaliste  n’a parlé d’elle. Saadia Belkacem, sœur du signataire des accords d’Evian, est restée modeste comme tous les villageois, alors que des familles, qui n’ont jamais fait la guerre, se présentent toujours comme membres de la famille révolutionnaire et ont profité des avantages sur tous les plans depuis 1962.

Saadia est restée humble avec ses difficultés de la vie quotidienne comme tous les villageois. « Une fois le chef de daïra lui a proposé d’apporter son soutien à la candidature de Bouteflika en 2004, elle  ne lui a même pas répondu », témoigne un habitant d’Iaalalen.  Comme sont frère, grâce a qui la guerre de libération a été déclenchée et réussie, Saadia Blekacem est bannie par les autorités coloniales algériennes. En plus d’être une kabyle, elle est aussi la sœur d’un opposant au régime en place. Son frère a été tué sur ordre de Boumediene par la sécurité militaire en octobre 1969 à Frankfurt en Allemagne. Seul un Etat kabyle pourra honorer la mémoire des héros kabyles.

Lounès B pour Tamurt

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Le comble était en effet de lui demander de soutenir la candidature d’individus qui se trouvent être les mêmes que ceux qui ont commandité l’assassinat de son frère. Le régime indécent !

    Répondre
  2. etre sage honnet et corecte repose en paix saidia a dieu nous apartenant et a lui nous retournons allah yerrahmek fi had zmane akthar kil wa lkal kathrat essou al wa diyaa el mal el aam

    Répondre

Réagir


*