Séquestration de passeports, ce que l’opinion doit savoir

Passeport algérien

KABYLIE DIASPORA (Tamurt) – A ce jour, aucun média dits kabyle (journaux électroniques et autres sites d’information) n’a révélé la situation préoccupante de nombreux ressortissants Kabyles qui vivent dans l’Hexagone et qui se sont sont vus séquestrer leurs documents de voyage (passeports). Ils sont ainsi privés se rapprocher des leurs en toute circonstances (joie ou peine), surtout en cette période estivale.

 Le motif qui est mis en avant et leur supposée proximité avec le mouvement MAK en France et, peut-être, aussi dans d’autres pays. Les plus chanceux d’entre eux et qui pensaient trouver une parade, du fait de leur statut de double-nationaux, pour contourner l’obstacle en faisant usage de passeport français moyennant la délivrance d’un visa d’entrée dans leur pays ont vite déchanté. Même cette porte leur est fermée en raison des refus qu’ils ont essuyés ou de l’annulation de ces mêmes visas si d’aventure ils leur auront été délivrés.

Ces mesures d’abus de pouvoir et de violation du droit liberté de circuler doivent être dénoncées avec force. De telles mesures ne peuvent être prises et mises à exécution que si elles sont consécutives à une décision de justice qui statue dans ce sens.

Il n’en est rien. Vivant dans une situation de désarroi total, ces personnes ne savent guère à quel saint du régime ils pourraient s’adresser afin de résoudre ce problème qui a pour seul justificatif le zèle de fonctionnaires enclin à toutes les bassesses et soumissions pour le seul motif de plaire à leurs maîtres.

Ce sont là quelques-unes des formes d’harcèlement et de déni de droits auxquels sont soumis les citoyens Kabyles dès lors qu’ils osent afficher leur attachement à leur identité et leur volonté de s’inscrire dans le sens des aspirations de la Kabylie à aller vers son destin propre.

 Amghid pour Tamurt

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Et bien qu’est ce qu’ils attendent de libérer les Kabyles, finalement il reconnaissent l’état Kabyle. Pourquoi le maintenir sous la domination fasciste et la répression? . Une Kabylie indépendante n’a pas besoin de passeport Algérien. C’est grave ce qui se passe c’est du chantage et du terrorisme. Moi même j’ai été victime de ce racisme à plusieurs fois des gens m’ont dit pourquoi tu viens travailler ici chez nous? vas travailler dans ta Kabylie. Ils oublient que nous sommes toujours sous leur domination et que nous n’avons aucune souveraineté pour le moment. Ils doivent comprendre que nous faisons pas de la charité, laissez nous partir nous viendront plus jamais vous déranger, nous allons rentrer chez vous comme les autres italiens, Tunisiens, Chinois, Français. Eux aussi n’ont pas de passeport Algériens mais vous les respectez comme même. Et je n’ai jamais entendu un Algérien leur dire allez rentrer travailler chez vous.

    Répondre
    1. @ Khali Mohand_B,
      Ne te tracasse pas outre mesure à cause de certains nervis Ane–j’ai rien, tant que la Kabylie n’est pas indépendante, on est chez nous partout dans ce foutu pays et tu sais pourquoi, et bien parce que ce sont nos aînés, nos parents et grand-parents Kabyles qui en avait payé le prix du sang. Perso, là où je me trouve en Algérie je garde la tête haute en tant que Kabyle. .

      Répondre
  2. le passeport algerien est equivalent a celui du Burkina Fasso en termes de pays que vous pouvez visiter sans visa! C’est a dire l’un des plus mauvais passeport sur la terre. Les khorotos au pouvoir qui ont tous des passeports francais ont fait de l’Algerie une republique bananiere extreme. Meme leurs freres « arabes » du Moyen Orient leur demandent des visas.

    Répondre
  3. Ce n’est pas étonnant de la part des dirigeants algériens, en particulier leurs dociles et zélés exécutants de ses ambassades, surtout en France. Ce sont du chantage et des représailles envers les kabyles qui cherchent à s’émanciper et meme à tous les opposants. Une technique bien rodée.
    Aussi, à quoi sert les ambassades algériennes? Un lieu de refuges pour les copains et les copines et de détentes pour tous « services rendus » au bled et aussi un centre d’espionnage de ses propres citoyens.
    Dans leur grande majorité, pour ne pas dire tous, les dirigeants algériens sont incultes et vulgaires. Ils sont toujours incapables de porter un projet civilisationnel pour tirer leur peuple vers le haut. Les seuls pratiques dont ils excellent sont la violence physique et verbale, l’esbroufe, le répression, l’emprisonnement, le crime, les détournements, les fameux « 10% » et bien sur la manipulation esclavagiste de l’islam.
    A mon humble avis, il faudra se rapprocher de l’OPRA. Aussi, déposer des plaintes par tout où c’est possible.
    En conclusion, c’est le prix à payer pour l’indépendance de notre kabylie.

    Répondre

Réagir

*