Se sentant menacé, Karim Akouche décide de quitter l’Algérie

Karim Akouche dans l'avion

DECLARATION (Tamurt) – Je suis dans l’avion. Je quitte l’Algérie en urgence. Direction Paris. J’improvise ce texte. Des menaces sérieuses, sur mon intégrité physique, pèsent sur moi. Tout cela à cause de mon roman : La Religion de ma mère. Mes idées d’écrivain libre dérangent. Ma plume est tranchante. Elle gratte les plaies. Elle détruit les faux mythes, les tigres de faïence, les mensonges des notables… Je suis déchiré, triste et révolté à la fois. Ma colère est saine, je n’aime pas la violence…

 J’ai le regret d’informer mes lecteurs et ceux qui m’ont invité pour des conférences un peu partout (Alger, Bouzeguene, Boudjima, Idjeur, Bougie, Aokas…) que celles-ci n’auront pas lieu. Ce n’est pas par faute de courage. Je compte sur leur compréhension. J’ai l’expérience de la résistance. Je connais mes ennemis. Je refuse d’être leur proie. Je combats leurs idées. Ils haïssent ce que je représente, ce que je pense, ce que je formule. Je le sais pour avoir essuyé moult menaces. Aujourd’hui, la coupe est pleine : On m’a interdit la rencontre à la librairie Cheikh, j’ai fermé les yeux. On a délocalisé ma conférence à l’Université de Tizi-Ouzou, de l’auditorium vers la grande salle de lecture, sous un prétexte farfelu, je n’ai rien dit. On a fait subir des interrogatoires à des amis et proches, j’ai fait semblant de ne rien voir. Mais me traquer comme une bête par le chasseur, surveiller mes moindres déplacements, me menacer, chercher à m’atteindre physiquement… cela non !… J’aime la vie et j’ai encore beaucoup de choses à dire, à créer… Je dénonce vigoureusement ces pratiques d’un autre âge. Mon prédécesseur, Mouloud Feraoun, avait de l’intuition, il a vu juste : Nos ennemis d’aujourd’hui sont, hélas, pires que ceux d’hier…

D’autres conférences sous d’autres cieux plus cléments m’attendent. J’irai bientôt chanter la liberté et la littérature un peu partout… Je serai à Alicante, Paris, Bruxelles, Toulouse, Marseille, Montréal, New York, Marrakkech…
Nul poète n’est prophète en son pays… surtout quand que celui-ci est une risible dictature.

Mes respects, mes chagrins, ma profonde affection,

Karim Akouche
Jeudi 16 mars 2017

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. karim on te connais tu es de notre region D E MIZAN tu es un brave type courageux … IL FAUT PAS TE LAISSE PIEGER PAR CES DIABLES …! va sous un ciel plus clement ecrit et parle ..ont t ecoute grace fcbook youtube et biensur myster google

    Répondre
    1. Quel courage ! Venir près de bouche d’un prédateur, se jetter dans le vide du haut du Djurdjura, se prosterner devant les enfants du diable à Tel Aviv et s’insulter dès qu’on a un passeport étranger !!! Tu resteras un kabyle, et c’est tout ! Loin derrière ce majestueux et honorable Mouloud Feraoun !

      Répondre
  2. Nous sommes solidaires avec vous Karim, nous condamnons avec véhémence cette fosse septique arabo-primitive âne-gerienne !. Vive l’indépendance et la liberté de la Kabylie.

    Répondre
    1. La fosse sceptique dont vous parlez n’est autre que ces comportements sclérosés, dépassés, incultes et sans origine de ceux qui ont utilisé l’arabe et l’islam pour faire tout le contraire que notre religion nous demande. Des malades, des fous, des tarés, des minables sont aux commandes de ces pays arabes et musulmans. Des voleurs, des charlatans, des débiles s’entretuent pour rien. Les victimes qui meurent sont peut-être celles-là qui devaient et qui doivent vivre.

      Répondre
      1. Demandez des comptes aux arabes !. C’est leur religion secte et culture ! Elle n’est mienne, je suis kabyle, je ne suis ni arabe ni musulmane et nous parlons pas non leur langue !… Merci.

        Répondre
  3. « Mon prédécesseur, Mouloud Feraoun, avait de l’intuition, il a vu juste : Nos ennemis d’aujourd’hui sont, hélas, pires que ceux d’hier… » S’il vous plait Mr. Akouche ne vous promouvez pas au niveau de Feraoun.

    Répondre
  4. « Mon prédécesseur, Mouloud Feraoun, avait de l’intuition, il a vu juste : Nos ennemis d’aujourd’hui sont, hélas, pires que ceux d’hier… » S’il vous plait Mr. Akouche ne vous promouvez pas au niveau de Feraoun.

    Répondre
    1. @martin
      KArim akouche n’essaye nullement de ce mettre au niveau de Mouloud Feraoun mais il a le droit de le citer, comme on cite encore aujourd’hui les paroles de nos symbole kabyle Matoub Lounes, Mohand arab bessaoud, cheikh Mohand Oulhocine, Kateb Yacine…
      SI cela vous dérange fermer les yeux , boucher vous les oreilles, et continuer vers le précipice de l’inculture arabo islamique.

      « Enfant du malheur l’adage le dit , sur aucun fumier ne pousse les figues. » -Matoub Lounes-

      Répondre
  5. L´entreprise national d´air algerie devenu trops risqué pour ses usagés(les cients),avec ses avions obsolète, ces personals navigant les metiennes dans l´air sur une aile, ces derniers mois plusieur problème disfonctionnement du meme genre ont été signalé!

    Répondre
  6. tous les kabyles ont solidaire avec toi karim il faut faire attention de ce pouvoir pouri. un oignon pouri n est pas gene de pourrir toute la cargaison. quant a ce clochard de martin ci dessus qui na point compris ton message qu il va se prosterner a sa momie boutesrika ca lui convient mieux

    Répondre
  7. Pourquoi d’aventurer à écrire sur un thème que l’on ne connait pas ? En France ou ailleurs où l’islam est rejeté, déformé, assimilé à la barbarie, vous pouvez parlé de la religion de votre mère en toute liberté. Beaucoup viendront vous applaudir. En Algérie, c’est comme si vous plongiez dans une piscine d’essence, une cigarette allumée à la bouche.

    Répondre
  8. Bonjour,
    j’Aimerai bien savoir comment il est rentré et comment il en ai sorti,
    moi je trouve que c est un bon coup de pub. Le journaliste talmat n’a pas eu la chance de karim
    sincèrement je suis persuadé que le pouvoir algerien ne donne jamais une chance a quelqu’un qui le dérange
    a bon entendeur salut

    Répondre
    1. Moi aussi je suis de ton avis, il est tjrs rentré et sorti librement de l’Algérie. A ma connaissance cet écrivain n pas connu a l’échelle mondiale…..on entend parler de Yasmina kadra, de Kamel daoud mais de karim akkouche. Un coup de pousse pour que ses livres se vendent ca ferait pas de mal. ¸Quant a la kabylie chacun la voit a sa facon, il y,a la kabylie de frehat, celle de said saadi et celle de outahia. Personne n’a le drpoit de s’accaparer de cette kabylie. Tnmirt

      Répondre
  9. Le monsieur ose une comparaison avec Moouloud Ferraoun. Je ne pense pas qu’il lui arrive à sa cheville. Par ailleurs, Mouloud Ferraoun n’a fuit aucun moment son ennemi, à savoir l’OAS et ses sbirs.

    Répondre
  10. Tamurt info parle tout le temps de liberté et de démocratie. Tamurt info publie les insulte à l’endroit du pays et fait le marketing d’idées qui ne relèvent ni de l’histoire du pays, ni même de la civilisation berbère. Quand on lui adresse des commentaires opposés à ces « croyances », ils sont purement et simplement enlevés. Et vous dites ce que vous dites ! Mon oeil ! Le monsieur que vous défendez n’a aucune personnalité, ni aucune identité. Il s’accroche à une autre culture, une autre religion ! Il met une espadrille dans une cage et veut nous faire croire que c’est un Rossignol, lui qui est allé en Isarël ! De la rigolade !

    Répondre
    1. Ce n’est pas un crime de visiter Israel.Je ne sais pas si tu es au courant que les arabes et les juifs sont des cousins ,par contre nous les Kabyles nous n’avons auc’un probleme avec Israel,par contre notre probleme est avec ton pays.pas avec Israel.Nous sommes pour le reglement pacifique du probleme entre Palestine et Israel.L’autorite palestienne entretient de bonnes relations avec Israel.ton pays se positionne comme l’ennemi d’israel.( c’est pour distraire le peuple de ton pays : Proverbe Kabyle (La poule pends des oeufs et le coque …….tu connais la suite )
      Je ne sais pas pourquoi tu reproches a Mr akouche d’avoir visiter Israel.
      Quand au probleme de Mr Akouche il parrait quec ‘est a cause de sa position vis a vis de ta religion qui est l’islam .Ca n’a rien avoir avec l’independance de la Kabylie .Puisque on ne connait pas sa position.

      Répondre
  11. Lwennas a dit j ai mon combat a mener je dois y retourner aidez mon peuple kabyle.lui et les autres fuit tarewla temna3 vavits.ecerivain pour l argent il a trouver un bon creneau.chiche quil reste en kabylie pour se battre toz et retoz

    Répondre
  12. Un arriviste en quête de notoriété ose se comparer à un géant de la littérature algérienne. Les algériens savent faire le tri entre le bon grain et l’ivraie.

    Répondre
  13. helas, tu n’es pas le premier ni le dernier á être tracké de cette manière . yughal uqelmun s idharren !
    vous avez bien fait de quitter cet endroit . vous pouvez produire sur le net et dans d’autres cieux plus clément. les meilleurs chansons kabyles et même arabes ont été produite á l’étranger.

    Répondre
  14. eternellement kabyle · Editer

    M.Mohamed Djamel, de quelle culture, de quelle identité et de quelle religion parlez-vous? S’il se coulait dans le moule arabo-islamo algérien, vous n’y verriez rien à redire! Bien au contraire, c’est ce que vous aimeriez lui imposer. Il est allé en Israël, voilà pour vous et votre clique l’insulte suprême. Sachez que pour nous, les kabyles, c’est tout sauf cette fausse identité dont vous vous affublez et que vous nous infligez depuis votre invasion de cette partie du monde, Tamazgha. Vous êtes formaté selon le modèle algérien, c’est à dire avec une pensée étriquée, raciste, intolérante, agressive envers ce qui est autre. Tant pis pour vous! Restez à la traîne, retournez à l’ère de Cro Magnon, si vous le voulez, mais laissez les kabyles vivre selon leurs désidérata.Ne vous incrustez pas ici, vous n’avez rien à y faire. Vous êtes sur tamurt.info, pas sur une chaîne de votre télévision…A moins que par miracle, vous n’abandonniez votre sectarisme!

    Répondre
  15. Ce Karim Akkouche est un arriviste, c’est clair. Il veut s’imposer pour percer par les moyens les plus bas….Israel, religion, tentative d’influence (« déchire ton niqab ») écrits subjectifs et aujourd’hui il se victimise pour attirer.
    .
    J’ai demandé à quelqu’un de Tizi ouzou de souche, un universitaire, s’il connaissait Karim Akkouche…il m’a répondu « Karim quoi ?
    .
    Quant à ses « admirateurs » occidentaux qu’il ne se leurre pas : dès que quelqu’un invective sa religion (islam), les médias sautent sur l’occasion pour dire que c’est quelqu’un de BIEN !

    Répondre
  16. Megdooda est une femme, bien! Il faut que tu saches, @ megdoodaaa, que Karim n’a pas froid aux yeux pour défendre la cause des femmes. Par contre, toi, en tant que femme, il semble que le statut des femmes réduites à quémander une existence de seconde zone est le dernier de tes soucis. Bien sûr, des gens comme toi ne connaissent pas Karim Akkouche, Kamal Daoud, Younes Adli et bcp d’autres qui se battent pour instaurer la démocratie et rendre aux femmes leur droit. Tu en veux à Karim akkouche pour sa visite en Israël. Mais il s’est rendu en Israël sans représenter personne. Par conter, Boutlika a serré la main d’Ehud Barak! Pourquoi tu ne lui en veux pas? Pourtant il représente tous les algériens, donc toi aussi. Là il faut pas touche! Didi!
    Encore une remarque: je te cite: « J’ai demandé à quelqu’un de Tizi ouzou de souche, un universitaire, s’il connaissait Karim Akkouche…il m’a répondu « Karim quoi ? »
    D’abord on dit « qui » et pas « quoi » quand il s’agit d’une personne. Ensuite, si toi et ton copain « de souche » vous ne connaissez pas Karim Akkouche, ce n’est pas sa faute. Cela démontre que pour toi et ton copain « de souche », la littérature, les livres, les écrivains, la politique sont le dernier de vos soucis. Donc niveau bas. Abandonne ton niqab ! Conseil de quelqu’un sans rancune.

    Répondre
  17. @Asran;
    .
    C’est dingue la frénésie compulsive qu’ont certains de nos écrivains aujourd’hui à vouloir se démarquer à tout prix, est-ce par complexe parce qu’algériens ET talentueux ?
    .
    Je n’ai fait que citer la niqabée consentante, la femme opprimée, c’est autre chose et si Akouche défend ses droits universels, pourquoi s’ingère t-il dans ceux, légitimes, d’autrui ?
    La cause de la femme est défendue tant bien que mal par une élite adéquate, elle n’a pas besoin (la cause) de servir de tremplin pour asseoir une notoriété recherchée par l’hypocrite.
    .
    J’aime Elmaleh, Kakou, Douglas, Wayne, Badinter, Dassin, Barbara (entre autreS) et je voue une admiration sans borne, depuis toujours, à Anne Frank ; ceci pour casser les stupides préjugés que tu me prêtes. Dieu nous a voulu égaux, c’est l’homme qui provoque et impose l’écart.
    .
    En ce qui concerne celui que tu cites sans gêne « ton copain » , l’université est loin derrière, ses connaissances ne se basent pas sur l’insignifiant et, excuse-moi, en matière de culture, il pourrait te donner des cours. Le détail universitaire était voulu mais comme je le prévoyais, Akouche a pesé lourd dans la balance.
    .
    Ceci dit, l’acharnement de ceux qui cherchent à briller, a payé. Comment ? , c’est simple : en bafouant nos valeurs morales et lavant le linge sale du pays chez celui de l’ennemi islamophobe.
    .

    Répondre

Réagir


*