Réponse de Ferhat MEHENNI à Ahmed OUYAHIA

Réponse de Ferhat MEHENNI à Ahmed OUYAHIA

On dirait que le lever de drapeau kabyle auquel j’ai procédé à New York, devant les Nations Unies, le 11/10/2015, a fait trop mal aux tenants du régime algérien à tel point qu’Ouyahia, ex-premier ministre, s’en est saisi pour espérer refaire surface.

Mais en relisant de plus près sa déclaration m’accusant de « vendre l’Algérie aux juifs », j’en conclus qu’on est davantage devant l’ultime acte d’un  condamné, qui s’adresse à son supplicié, «  Bouteflika » lui demandant de l’épargner, que devant l’expression d’une quelconque conviction. Ouyahia est réputé n’en avoir aucune.  Sa demande de grâce adressée à ses puissants adversaires peut aussi avoir deux lectures supplémentaires : La première révèle qu’il met genou à terre. Celui auquel d’aucuns prêtaient encore hier une ambition de présidentiable vient de céder et de les démentir. Pour le moment, il ne cherche que sa propre survie. La deuxième fait de cette pathétique supplique un acte de trahison de son  propre clan, celui du DRS dont il est devenu le dernier des Mohicans après la chute de Toufik.
Les observateurs du paysage politique algérien ont remarqué que tous les généraux qui ont été mis à l’écart ces derniers temps, de Djebbar à Ait Ouarabi, de Ben Hadid à Bendaoud, de Toufik à Touati… (sans compter les officiers d’un moindre rang) ont tous des origines kabyle. Comment peut-il encore croire qu’en tant que Kabyle, il ne subira pas le même sort que ses frères ?
Le rôle qui lui a été octroyé en contrepartie d’un poste à la tête du gouvernement, était celui d’endosser les décisions les plus impopulaires. Maintenant qu’il est en disgrâce, il tente désespérément de séduire ceux-là qu’il contrait, les Bouteflika, qui vont le jeter en pâture à qui voudrait s’en délecter. Le RND lui sera retiré pour la troisième et dernière fois.

Mais revenons sur le fond de l’accusation «  vendre le pays aux Juifs ». Cette phrase raciste et criminelle a sûrement pour but de me diaboliser et de diaboliser tous les Kabyles épris de liberté. Mais elle nourrit surtout l’antisémitisme et la haine du Juif que cultivent les institutions  algériennes à travers l’école, les medias et l’administration.

Cette  Algérie qui aurait pu être notre bien commun a été assassinée en 1962 par l’armée des frontières. Sa dépouille a été disséquée et vendue aux puissances de ce monde. Le Clan d’Oujda s’en repaît encore. Contrairement à mon accusateur, je n’ai jamais fait partie de ceux dont la  liquidation de l’Algérie a permis de s’enrichir.  Pour preuve, je suis prêt à rendre publique la situation exacte de mon patrimoine, mais je demande à  Ouyahia, Bouteflika, Toufik et tous les autres d’en faire autant. Nous comparerons …. Je n’ai jamais été aux affaires algériennes pour qu’on me prête cette intention, cette velléité ou, encore moins ce pouvoir.
Il serait temps que chaque citoyen se demande ce que sont devenus les 200 milliards de dollars supposés, il y a encore un an, être les réserves de change du pays ! Du jour au lendemain on annonce que les caisses sont vides ! Je ne les ai quand même pas volés depuis mon exil !!!
Quant au fait de dire que mes intentions vont au-delà de l’autonomie dont il tolère enfin la perspective pour la Kabylie, et que mes velléités sont de « détruire l’Algérie » il y a à la fois une vérité et un mensonge. La vérité est que je milite ouvertement, sans tabou ni complexe, en faveur du droit du peuple kabyle pour son autodétermination, autrement dit, pour l’indépendance de la Kabylie. Le mensonge consiste à me prêter l’intention de « détruire l’Algérie ». A supposer que ce soit vrai, il n’y a plus rien à détruire. Ouyahia et ses maîtres l’ont déjà fait. Si l’Algérie pour laquelle s’était sacrifié mon père avait pris le parti de reconnaître tous les droits des peuples qui  la composent;  que la liberté, la démocratie, les droits humains y étaient respectés ; si la préoccupation des gouvernements successifs était de construire un avenir à la jeunesse au lieu de les pousser à fuir, de cultiver le respect entre les identités  en présence plutôt que de semer la haine pour les diviser, aurais-je eu l’idée de revendiquer l’indépendance de la Kabylie ? Je ne le crois pas. C’est parce que l’Algérie agonise que j’ai le devoir suprême de sauver la Kabylie. Nous sommes ceux qui grâce à notre combat  pour arracher l’indépendance de la Kabylie, ouvrons la voie pour permettre aux autres peuples de ce pays crée par la colonisation de suivre notre exemple.  In fine le respect, la solidarité, la coopération, l’échange entre tous les peuples de ce territoire émergeront.

Washington, le 17/10/2015

Ferhat Mehenni

Président de l’Anavad

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Réponse très sobre, pleine de bon sens et surtout d’une grande sagesse. Voilà les hommes qu’il faut comme responsables.
    Ferhat a vécu Tajma3t du village, il participais au réunions, d’ou sa réponse, contrairement à ce oukaka qui ne connais que le langage des fossoyeurs d’oujda tout en reniant ses origines.

    Répondre
  2. Bravo pour cette réponse claire,nette précise , et en toute humilité qui démontre que notre Président est un politicien hors du commun. Aucun mot déplacé, aucune expression insultante, et aucun signe de volonté de diaboliser ses adversaires pas du tout tendres envers lui. Les vérités que M. Ferhat rappelle sont notoires et ne peuvent échapper aux citoyens mais dites de cette manière elles sont beaucoup plus VRAIES que nature. C’est du NELSON MANDELLA ressuscité version Nord Africaine. Thenemirth

    Répondre
  3. Ouyahia laissera son nom dans la poubelle de l’Histoire. C’est un Kabyle de service qui a vendu sa dignité.
    Ouyahia est un mercenaire au service du régime arabo-islamiste algérien, fossoyeur de l’identité authentique du pays.

    Ferhat d Argaz, d miss n Tmettut. Ur yezzenz ara lasel-is, ur yessutur ara talqimt.

    Isem-is ad d-yeqqim i lebda deg umezruy. Ferhat aime son pays avant ses intérêts personnels.

    Ferhat n’est pas un anti-sémite, c’est un humaniste ya boulakhra, Ferhat est un universaliste, ay aqerruy n yifis!

    Ruh wali udem-ik di lemri. Tughalem akk d les momies! Ad ig Rebbi tewwi ken tbucidant!

    Répondre
  4. « … ex-premier ministre, s’en est saisi pour espérer refaire surface… »
    .
    _ En effet, il ne s’agit que de ca, et encore – c’est de la genorisite’ que de parler d’espoir (esperer refaire surface), car en toute realite’, il s’agit de DELIRE. Les suppots du regime n’ont pas ete’ efface’s du tout, ils se retirent seulement pour mettre en devant le psychopathe bouteflika, et par ricochet, supprimer toute subvention a ces relais et faussaires, generiquement connus sous les acronymes KDS et CDS.
    .
    _ Il lui reste une derniere mission, avant d’etre jete’ comme une serpiere, celle(mission) de vendre aux Kabyles l’officialisation de « Tamazight » (semblant de revivre lKseur) et par-la, servir de mouton-noir pour les acheminer aux urnes-imaginaires deja scelle’es, dont le seul contenu substentiel est d’assoir pour toujours l’arabo-islamisme comme Constante « nationale » – Une nation imaginaire biensur…
    .
    _ Cette mise-au-point est certes necessaire, mais il faut arreter de le nourir, c.a.d. de lui procurer des raisons de prendre la parole aux nom des Kabyles… Que son collegue Mezrag lui serve de pontain, ils peuvent se chamailler sur les tournures de Fetwas emises et a emettre par example, ou peut-etre montrer un peu de descence, presenter aux Algeriens la tabulation de la delipidation de la Rente Petoliere…
    .
    _ Il y a de quoi rire a la fin, meme les Algerienistes les plus zele’s ont fini par comprendre, et n’avoir d’interet que la flousssss, l’imposture et les massacres qu’ils ont subit et contenuent de subir. Leur miserable situation a fini par les obliger a reguarder leur realite’ en face et rejeter ces notions de « main-etrangere », et la participation dans une une orge’e sterile avec des bouc-emissaires… L’Islamisme a fini par s’imposer et leur faire reclamer du sang, du vrai, celui des vrais haloufs.
    .
    _ Et dans le vrai, Ni Ferhat, ou quelconque autonomiste ou Independantiste n’a JAMAIS TROMPE’ LE DOIGT DANS LE POT OU FAIT QUELCONQUE MAL A UNE MOUCHE… Ils ont etale’s et etalent des arguments purement politiques reposant sur des realite’s veridiques, verifie’es et verifiables. C’est dans cette purete’ politique que l’ouyaya, vient tromper le doigt, pour prettendre a la politique, et tout le bla bla…
    .
    _ Mais comme il est dit dans cette mise-au-point, les requins avec qui nagent le KDS n’ont que faire de la politique. Leurs jours sont compte’s, et ils le savent – Tanpis a ceux qui chercheraient a jouer les heros, pour leur venir au secours. La messe est dite.

    Répondre
  5. C’est la stricte vérité que FERHAT MEHENNI a dit avec clarté et netteté. FERHAT MEHENNI est un grand argaz doué d’une clairvoyance politique irréprochable. Quant à ouyahia c’est un esclave un serviteur des algéro-militaro-arabo-islamiques, de toute façon le jour viendra ou il sera jeté comme une ordure à la poubelle comme ses amis généraux kabyles qui moisissent actuellement en prison algéro-arabo-islamique, son tour viendra. Comme l’a dit FERHAT MEHENNI . Les algéro-militaro-arabo-islamiques y compris ouyahia sont des anti-Kabyles et des anti-Amazighs, coup de force fomenté et dirigé contre l’identité Kabylie en 1962. Les algéro-militaro-arabo-islamiques y compris le valet d’ouyahia sont donc des fossoyeurs de l’identité authentique du pays. La seule solution pour sortir de l’arabo-islamisme, c’est l’autodétermination de la Kabylie qui conduira à l’indépendance. La majorité des Kabyles sont conscients et même fidèles à ce principe d’indépendance.
    Vive la Kabylie libre et indépendante.
    ⴰⵎⴳⵀⴰⵔ

    Répondre
  6. Les kabyles se mangent toujours entre eux , saadi vs ait Ahmed , rebrab vs hadad….et c pas les exmples qui manquent. C’est pour ça qu’on réussira jamais à construire un projet ensemble. Nous serons toujours dominés soit par les arabes ou bien par les autres berbères. Il est temps qu’on change de mentalité et de se débarrasser des vieux démons qui remontent toujours à la surface.

    Répondre
  7. Selon la rumeur , il sera a la tete du pays d´ici les mois prochain , ils vont déboucher aux éléctions présidentielle prévue en mars/Avril , donc c un scénario accélérer pour leur future pouvoir , il cherche l´alignement et la masse populaire de la nation , tout est calculer d´avance .

    Répondre
    1. Tu reves mon pote !

      1. Les Arabo-Islamistes ne sont necessairement « Arabes », il y en une infime minorite’ et cette miniscule minorite’ est a compter parmis les Messalistes, qui ont fini tous avec le Label Harkis. C’est une caste a part de Francais, en France – Le reste sont tous des Amazighs. La question n’est pas une de race, mais de valeurs.

      Et les valeurs, celles-ci derivent directement de la culture, dont les 3 principaux supports sont
      __ a) La langue,
      __ 2) La pratique religieuse et
      __ 3) (plus importante), la culture, personnalite’ et coutumes et traditions observables dans le quotidien des populations – celles-ci se resume dans le sentiment d’identite’ dans laquelle se reconnait la majorite’ d’une population quelconque.

      Meme les Singes s’immitent et c’est de ces immitations qu’emergent ce sentiment d’appartenance, a une population dont la culture de maniere generique (traditions et coutumes) ainsi que la proximite’ geographique constitue au fil du temps un Peuple. La notion de Nation quand a elle, est similaire dans son mode de constitution, mais repose sur moins de criteres et de caracteristiques partage’es. Un minimum suffit. Dans les Nations Modernes, dites Democraties, il s’agit en general de l’Egualite’ des Droits.
      .
      Une telle dite Nation ne peut exister que si les LOIS qui regissent ces droits guarantissent cette Egualite’ – entre autre donc Droit de gerer les affaires communes a la facon des traditions de chaque Groupe Social/Population/Peuple. C’est ainsi qu’emergent les obstacles entre Les Kabyles et les autres.
      .
      1. Nos traditions nous font aimer et respecter notre langue, quelque soit son efficacite’.
      2. Nos traditions nous imposent de separer la pratique de la religion et la gestion des affaires (secularisme)
      3. Notre reperes et sens partage’ de ce qui est juste nous impose l’Egualite’ entre Hommes et fois.
      4. Nos reperes valorisent la Liberte’ et nous commandent de nous battre pour la notre(liberte’) et celle de tous les opprime’.
      5. Nos reperes nous commandent l’Honnetete’ au sens pure du terme et donc de nous opposer a toute assimilations – en termes plus simples, nous accepter tels que Dieu nous a fait depuis le debut de l’Humanite’, et de nous eloigner aux pretenses fausses de charlatants quelque soit leur generation ou origine.

      Nous e t le reste de l’Humanite’ differencions quand a ces quelques principes, dont le reste des Algeriens semblent s’accomoder a tromper pour un sac de lait, 3 grammes de sucre ou quelconque autre avantage materiel. Les Kabyles trouvent leur sens d’existence et d’honneur et valorisation dans le travail de ce que le bon Dieu nous a reserve’ comme demeure, notre Majestieuse et fertile Terre Kabyle, dans sa diversite’ beante et enchante’e et enchantante. Meme les etrangers aiment a y venir se sourcer… Helas pour ce mort-vivant qui y est pourtant ne’, mais que la gourmandise a trompe’.

      Répondre
  8. Mise au point digne d’un grand chef d’état !!! La communication est maîtrisée de façon magistrale: réponse instantanée malgré la censure stalienne âne-gerienne, argumentaire, cinglant, précis, limpide. Ouyahia le traître, le zélé, le corrompu, l’homme des sales besognes, celui qui a emprisonné des milliers de cadres injustement, l’homme des ponctions sur salaire n’arrive pas à la cheville de Da Ferhat dont le parcours au service des siens, de sa culture, de son identité, pour la démocratie, les droits de l’homme parlent pour lui. Le chien aboie la caravane passe !!!! Le mak vous dérange car il menace vos intérêts collosaux et ceux de votre caste de rentiers.

    Répondre
  9. Ouyahia… »l’homme » des sales besognes…le traître…le KDS…celui qui préfère son ventre à son « Nif »…l’arabiste par opportunisme…le serviteur zélé de la mafia algérienne… »l’éradicateur » qui a reçu le terroriste Mazrag en tant que « personnalité politique « …celui à qui Matoub avait promis « Tazibat »…avec toutes ces qualités, et bien d’autres encore, je ne sais pas si Mas Ferhat a bien fait de lui répondre. Moi je crois qu’il aurait mieux fait d’ignorer ce chien bâtard mais de répondre plutôt directement à ses maîtres ! Ne dit-on pas que c’est par le silence qu’on répond aux imbéciles ? Oulakhra est le « politique » le plus haï du pays: par les arabes parce qu’il est Kabyle et par les kabyles parce qu’il est traître. tirons la chasse et ne parlons plus de lui svp…ça me donne la nausée !

    Répondre
  10. pourquoi s’etonner de ce AGOUJIL B’AWAL , Lounes aurait du garder la premiere version de sa chanson,
    « WISSENE ATH WASSIF M’ASTOUFENE
    I L’VEGHIK A’DHOUMENE A’MEKANE
    A’GHDEGARZENE THAVARDHA
    au lieu de THAZIBA

    Répondre
      1. A Tanina, le merite revient Mass Amnasnaw Dahmane Nat Ali, qui l’a poste’ sur son mur FaceBook. Mais, on dirait qu’elle, la chanson, a ete’ concue specialement pour l’occasion. Pas un seul mot inutile ou un qui manque. Sur mesur.

        Répondre
    1. azul, bien sur ,ferhat est tellement audessus de cette polemique venu d’un traitre a ses ancetres kabyles ,ce machin arabisé par l’islam a genou devant ses colonisateurs ose interpeller un vrai kabyle fier de ses origines ,nous somme chez nous en kabylie!!!!!et nous y resterons jusqu’a la nuit des temps vive ma kabylie libre!!!

      Répondre
  11. Ferhat Mehenni a fait une remarquable réponse à ce gueux, à ce besogneux de la haine et de la soumission qu’est ce pitre d’ouyaya, l’homme de toutes les sales besognes, de tous les coups tordus depuis des decennies. Le vendu, le traitre par excellence.
    De nombreux militants sont prets à défendre Ferhat Mehenni. Qui est pret a mourir pour ouyaya? Meme ses enfants à qui certes il a léguée une forture volée sur la sang des algériens mais a qui a donné le nom qui restera de l’Histoire, un nom de traitre, de harki, de juda et qui leur collera a la peau pour l’éternité et qui j’en suis sur ne sont pret pas à mourir pour lui!
    Ferhat Mehenni n’est pas un problème pour votre algérie que vous prétendez défendre comme un proxènète protège sa prostituée, mais il est la solution à notre chère Kabylie et à votre algérie si vous en voulez encore!
    Il aurait pu faire une belle carrière de voleur au sein du régime algérien comme ce ouyaya et tous les comparses qui lui ressemble.
    Ceux qui ont détruit votre pays, c’est vous et tous ceux qui depuis 1962 avez méticuleusement programmé sont autodestruction, un peu comme un cancer ronge chaque jour un peu plus le supplicié!
    Vous avez tués des centaines d’algériens depuis 1962, vous avez volé plus de 1000 milliards de dollars au cours du regne du roi bouteflica.
    Personne ne croit un seul ainsi que vous etes les sauveurs de l’algérie ou que vous aimez ce pays que vous avez signé, ruiné, humilié, volé sans scrupule et sans vergogne contraignant des millions d’algériens a immigrer loin de leur terre pour espérer un avenir à leur enfants . Tout le monde sait que vous etes le problème et que l’algérie, votre algérie ne pourra jamais s’en sortir tant qu’elle ne se sera pas débarassé de vous, de ces maffieux, sans foi et sans loi qui ont fait de ce pays un propriété privée et ce peuple, un bétail que l’ont a décidé de mener à l’abattoir!
    Longue vie à notre président Ferhat Mehenni
    Vive la Kabylie libre et indépendante!

    Répondre
  12. un fils d´un marthyr , un marthyr avoir donné son âme et son rêve d´une Algerie ( Algerienne) et dans son Algerienité , non plus pour Algerie arabo-musulmane ainssi pour libérer la Palestine , son âme allongé pour ce libérez du colonialisme et non plus de tomber entre les mains de la force traitrice , son âme ne sera jamais en otage d´une idéologie arabo-baathiste .

    Répondre
  13. Réponse magistrale d’un citoyen libre et leader Kabyle à un sujet rampant de Bouteflika.
    J’ajouterai seulement : Que pense Ouyahia de Bouteflika lorsque ce dernier a serré la main du premier ministre Israëlien Ehud Barak lors des funérailles de Hassan II ?

    Répondre
  14. Bref, je fais court parce que je suis dans l’obligation. L’un de ses grands héros et belle et bien monsieur Ferhat Mehheni, Qui est Mr. Mehenn ?, fils de Chahid tout sa famille à tout donner pour l’Algérie, Mr. Mehenni en tant qu’enfant déjà il doit dorme sur la bouche du la abris qui abrite les Moudjahidine dans la maison de ses parents en Kabylie, leur maison brûler 3 fois pendant la guerre contre la français colonial, tout comme moi ma famille aussi subit le même saure. Mr. Mehenni a l’âge de l’adolescence. A participée déjà au combat comme agent de laissions. Jeune après la dépendance juste après il a réalisé que ci ne pas juste qu’est-ce qui se passe. Incontestablement sans doute depuis il na jamais saisi de honore l’Algérie avec son intelligence à ce jour.
    Une chose et très sûr « il aura jamais grand jamais de stabilité en Algérie sans la satisfaction total du la Kabylie »

    Répondre

Réagir

*