Réponse à un député français qui s’oppose à l’indépendance la Kabylie.

Député Bernard Deschamps

CONTRIBUTION (Tamurt) – Pendant la semaine où deux jeunes filles ont été égorgées à Marseille, un attentat avec des bonbonnes de gaz à été déjoué à Paris, le député communiste Bernard Deschamps n’a rien trouvé de mieux à faire que de lancer des hostilités contre le peuple kabyle en prenant la défense du Gouvernement  arabe algérien qui l’opprime depuis 1962.  

Faut-il rappeler à ce député qu’il devrait  s’occuper  du terrorisme islamiste que vivent les citoyens  qui l’ont élu ? Nous lui rappelons que les actes terroristes que subissent les Français sont en réalité dus au fondamentalisme religieux  que développent ses amis du pouvoir algérien dans leurs écoles leurs télés, leurs mosquées etc.  C’est dans ces structures qu’on enseigne la haine du juif, du chrétien et des non musulmans. Cette haine est disséminée  et orientée par les satellites et l’internet vers l’Europe où elle impacte directement les communautés d’origine arabo-musulmane.

Nous connaissons tous, le comportement de certains  communistes Français (heureusement pas tous) qui  se servent de l’idéologie marxiste-léniniste pour assouvir leurs intérêts matériels.  Il faut une grande dose de malhonnêteté intellectuelle, un esprit de dictateur  pour dire que le droit des peuples à disposer d’eux même est valable pour les uns et pas pour d’autres ; voici ce qu’a écrit le député du Gard sur son blog : « Dans le même temps, je condamnais les manœuvres sécessionnistes du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie mais je considérais comme légitime la volonté du peuple kurde d’Irak, de Syrie et de Turquie de constituer un Etat ». Pour le député  Deschamps  le principe du  droit des peuples à disposer d’eux-mêmes est à géométrie variable, c’est suivant la relation qu’il a avec les pays oppresseurs. Probablement l’Irak, la Syrie et la Turquie n’ont pas été assez généreux envers ce communiste comme  l’aurait  été l’Algérie.

Le député du Gard a été « choqué » par la présence de  la Kabylie dans la fête de l’Huma en écrivant au directeur de l’Humanité pour protester contre cette présence : « il s’agit d’un mouvement d’extrême-droite qui, en 2014, est passé de la revendication de l’autonomie à celle de l’autodétermination et se prononce pour un Etat indépendant de la Kabylie. C’est une organisation séparatiste qui complote pour déstabiliser l’Algérie avec l’aide de pays étrangers». Il faut rappeler à Mr Deschamps que l’Algérie est déstabilisée et appauvrie par ses propres  dirigeants et non pas par les militants indépendantistes kabyles.

Bernard Deschamps s’est acharné contre le peuple kabyle dans sa longue lettre au directeur de l’HUMA en rappelant que le fondateur du MAK, Ferhat Mehenni, présent à la fête de l’Humanité, «avait été reçu officiellement le 20 mai 2012 en Israël et, par la suite, au Québec, devant le Centre consultatif des relations juives et israéliennes, il avait appelé Israël à soutenir « les droits du peuple kabyle ».

Dans sa longue diatribe contre la Kabylie, le député Français qui serait  actionné par Alger,  s’est trahi lui même en rappelant la réalité de l’existence des mouvements séparatistes kabyles déjà pendant la période coloniale, «Tu n’ignores pas que ce fut à l’époque coloniale une constante de la France de susciter des mouvements séparatistes kabyles ».

Nous  rappelons à ce député que le peuple kabyle a subi 3 expéditions punitives de la part de l’état colonial Arabe Algérien :
En 1963 pour avoir revendiqué le multipartisme il y  a eu plus de 400 morts.
En 1980 pour la revendication culturelle et linguistique, la Kabylie a été mise à feu et à sang.                            En 2001, pour les mêmes revendications, plus de 130 jeunes sont abattus par les gendarmes avec des balles explosives.                                                                                                                                                          La langue kabyle est encore interdite à 90% d’enfants kabyles, elle n’est enseignée qu’à 10% de façon facultative pour tromper l’opinion, le Tamazight n’est pas enseigné en dehors de la Kabylie si ce n’est que dans quelques écoles à Batna. A cet ostracisme culturel, s’ajoute maintenant l’appauvrissement et le sabotage économique. Les terroristes sont affectés dans les mosquées kabyles pour continuer par la prédication le travail qu’ils n’ont pas réussi à faire par les armes.

Mais le peuple kabyle a ses raisons profonde pour vouloir se libérer de l’Algérie arabe car tout simplement il n’est pas arabe, il est Amazigh, il ne se soumettra jamais à l’arabisme. Il n’y a que les Kabyles qui peuvent ressentir la domination et la brutalité du régime arabe Algérien.                                                                                                                                                                  Ce peuple qui a libéré presque à lui seul l’Algérie de  la 5e puissance du monde, pourra facilement s’assurer une place  dans le concert de nations, ce n’est qu’une question de temps et ce n’est pas la caste des dictateurs  d’Alger soutenus par un député communiste Français qui l’en empêchera. La volonté d’un peuple est inébranlable

http://www.bernard-deschamps.net/2017/09/lettre-a-l-humanite-a-propos-du-mak.html

Yuva D

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Il est de notoriété publique que le parti communiste Français est actuellement noyauté par les araboislamistes du fait de son clientélisme jusqu’à en devenir otage de leurs revendications: »pro Palestine , pro tchador ,anti-Kabyliste » etc.. » Devenu l’ombre de ce grand parti du temps de Jean Jaurès., abandonné comme un désert aux bédouins; à ce régime bientôt il sera arabisé

    Répondre
  2. Un député français qui reproche à un chef d’un mouvement politique non français d’avoir des relations avec israel! On aura tout vu! La france n’est pas ennemi d’israel, que je sache. Ça sent une manipulation à coût de paquet d’euros.

    Répondre
  3. Dites à ce Monsieur que la politique de la République Française est la non ingérence:il n’a qu’une chose à faire:ne rien dire. Ses paroles n’engagent en rien la France;elles doivent être considérées comme n’ayant jamais existé.
    Renouveau Démocrate

    Répondre
  4. Il faut rappeler à ce communiste, que son idéologie morbide, a fait plus de 100 millions de morts à travers le monde. Moi aussi je suis choqué de voir la Kabylie à la pseudo-fête de « l’Huma » comme on l’appelle, mais pas pour les mêmes raisons que ce gauchiste d’un autre âge. Nous n’avons rien à faire avec les suppôts du jacobinisme français, qui ne sont rien de plus que les thuriféraires de nos ennemis arabo-islamiques.

    Saga des Gémeaux

    P.S : à quand le Nuremberg du communisme et de l’islam ?

    Répondre
  5. Et vous pensez que la majorité des autres algériens ne serait pas des Amazighs? Vous ne voyez pas le pipeline alors. Vous confondez bcp de choses et vous rayée l’histoire de Massinissa.

    Répondre

Réagir

*