Les rencontres cinématographiques de Vgayet ont commencé le samedi soir 

R.C. Vgayet

VGAYET (Tamurt) – La quinzième édition des rencontres cinématographiques de Vgayet a été lancée le samedi soir avec la projection d’un long métrage intitulé «  En attendant les hirondelles », réalisé par l’un des initiateurs de ces rencontres, le kabyle de Vgayet, Karim Messaoudi en l’occurrence.

Étalées sur une semaine, ces rencontres, placées sous la responsabilité organisationnelle de l’association Project’Heurs, verront la projection de près d’un demi-millier de films, entre les documentaires, courts et longs métrages dont certains inédits en Algérie. Il y en aura de toutes les nationalités.  Une véritable rencontre culturelle universelle.

Il est utile de souligner qu’avec sa quinzaine d’années d’expérience, les rencontres cinématographiques de Vgayet restent la plus ancienne des rencontres cinématographiques d’Algérie.

Amaynut pour Tamurt     

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. En attendant les hirondelles, vous dites fait par une realisateur Kabyle de Vgayet! Question a MILLE DOUROS : « dans qu’elle langue a ete fait le film ?  » Trees curieux sur la chose . Quelqu’un ?

    Répondre

Réagir

*