Le référendum d’autodétermination des Kurdes Irakiens fait trembler Alger !


MONDE (Tamurt) – Les mots indépendance, le droit des peuples à autodétermination mais surtout le référendum d’autodétermination sont devenus cauchemardesques pour les décideurs colonisateurs d’Alger.

L’organisation d’un référendum des Kurde Irakiens, qui est sur la bonne voie, et qui débauche certainement sur la création effective d’un Etat Kurde. Un projet qui a toutes les chances de se concrétiser, en dépit de l’opposition farouche de la Turquie, qui fait perdre le sommeil aux décideurs Algériens. Le soutien direct d’Israël, une puissance économique mondial, suffit pour faire l’ombre à l’islamiste Erdoguen.

Les colonisateurs Algériens savent pertinemment que la création d’un Etat Kurde au moyen orient provoquera automatiquement une onde de libération d’autres pays colonisés en Afrique, dont la Kabylie.

Un bref aperçu rétrospectif sur les mouvements libérateurs des années 1920 nous renseigne que la vague a été justement provoqué en Asie, puis au moyen orient, pour finir en Afrique. En politique tout est possible. La chance de la Kabylie d’organiser un jour, et dans un avenir peut être proche, d’un, référendum autodétermination n’est plus un rêve.

Un Etat Kurde indépendant est déjà un soutien moral pour le peuple Kabyle qui risque la disparition sous la domination séculaire des arabes. Tous les regards sont braqués sur les Kurdes d’Irak, qui sont déjà autonome et qui possèdent leur propre parlement. Ils ont même une armée.

Ravah Amokrane pour Tamurt 

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

    1. Le référendum d’autodétermination sont devenus cauchemardesques pour les décideurs colonisateurs d’Alger quand il ne s’agit pas des sahraouis qu’ils financent à coups de milliards au détriment des kabyles et du reste du « pays maudit » par le clan d’Oujda et se maitres.
      Les kurdes ont le soutien des ricains qui par stratégie ont besoin d’eux. Et l’occasion est plus belle pour qu’ils retrouvent leur indépendance après tant de déni de souffrance et de tentatives d’effacement.La renaissance kurde est un grand espoir pour les peuples premiers car elle signe leur retour à la vie,à l’existence après que les impérialistes français,anglais leur ont imposé leur création tutélaire arabe pour les effacer. Souhaitons que les nations jacobines établies par la force se libèrent une à une pour qu’enfin les peuples vivent en toute liberté leur identité et culture dans la fraternité. KURDES LIBRES ! kabyles libres !

      Répondre
    2. Nous l’avons déjà libéré une fois et on sait comment on s’est fait avoir en déposant les armes sur ordre du colonel Mohand oulhadj manipulé par Benbella. L’Algérie, de création Française 1849, n’a rien à voir avec la kabylie pluri millénaires. Chacun reprend son chemin.

      Répondre
      1. @Hamid
        Mohand Ou l Hadj, Ouamrane, Azzedine, Yazourene et tous les autres cadres de la W3 et W4 Tous achetes avec des villas , cafes et grosse retraite. j’ai vu deux faces du Colonel Mohand Ou l Hadj : si eloquent durant la rebellion du FFS et devenu un hamdoulilahiste!!!

        Répondre
    3. tab tab – c’est a vous les arabes de liberer l’Algerie pas a nous les kabyles – on vous la offerte sur un plateau d’argent et vous l’avez donne uax islamistes tfouh 3likoume.

      Répondre
  1. A travers le monde les systèmes fédéraux ou confédéraux sont MAJORITAIRE, (En Europe, la France est le seul pays qui possède une organisation centralisée de l’Etat !)
    Le rejet du fédéralisme chez les officiels et les médias Arabes est lié à leur mode de pensée UNICISTE:
    1. Religion unique.
    2. Pensée.. unique.
    3. Peuple… unique.
    4. Langue unique.
    5. Parti ……Unique……etc…… Tout est unique chez eux …………………TANEMIRT.

    Répondre

Réagir

*