Pour le RCD, voter est un acte contre le régime

MOHCEN BELLABAS

ALGÉRIE (Tamurt) – À court d’arguments pour justifier sa participation aux prochaines législatives, qualifiées de honteuses en Kabylie, le parti du RCD, via son président,  affirme que « le pouvoir fait tout pour éloigner les citoyens du vote ».

Alors que la réalité du terrain est exactement le contraire de ce qu’affirme ce parti kabyle. À suivre la logique de Mohcine Belabbas, donc le boycott par son parti des législatives de 2012 était une caution au régime en place? Quoi que le RCD dise, il tombe dans la contradiction avec ses propres positions politiques et se trouve dans l’incohérence totale. En 2012, quelques mois des élections législatives, Saïd Sadi, qui est le vrai président du RCD, avait affirmé que le pouvoir a décidé de ne « céder » que quatre sièges au RCD et c’est pour cette raison que son parti avait fait l’impasse sur cette échéance à l’époque.

Donc il est facile de devenir que, cette fois, le RCD a obtenu plus de sièges lors de ses négociations avec les décideurs. Il est aussi à rappeler que RCD a siégé au parlement algérien durant le mandat de 2007-2012. En 2012, les responsables du RCD avaient descendu en flamme le FFS et Aït Ahmed pour avoir participé aux législatives, oubliant que eux même venaient de sortir du parlement algérien avant de participer en 2017 !

Rabah Amokrane pour Tamurt

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Qu´est ce qu´il va changer ce parti indigène miraculeux dans un pouvoir Néo-coloniale ? ils ont joués déjà le role de l´Alternative , maintenant ils lancent des boules de neiges excitantes et piquantes psychologiquement .

    Répondre
    1. Les kabyles bien avant 2001 ne votent plus, persuadés que ces mascarades électorales ne font cautionner le pouvoir despotique en place.Les partis kabyles algérianistes ne sont pas à une contradiction près.Un jour c’est le boycott,un autre c’est la participation au grès de l’atmosphère politique ambiante.L’incohérence de leurs discours,l’assèchement vertigineux de leurs potentiel de militants qui ont les ont déserté, en font des coquilles vides.Voter c’est donner un quitus de bonne conduite à un pouvoir agonisant,incompétent,anti-démocratique et anti-amazigh. Boycotter c’est donner une leçon de civisme et de rejet de ce système obsolète et incorrigible.
      Un seul slogan; Ulac lvot a Mohcine ,ulac lvot !

      Répondre
  2. VOTER en ALGERIE est bien un acte hypocrite, celui de dire au monde entier que nous sommes heureux de notre régime politique et de notre démocratie exemplaire.
    Non, il n’y a ni honneur ni dignité en allant voter, c’est une affaire d’argent et de confort social, d’ou l’engouement de certains, de plus en plus nombreux.
    Mais en Algérie, beaucoup de gens ont faim et, devenir député, ça rempli bien les assiettes.

    Répondre
  3. Donc selon mohcine moi qui ne vote pas je soutiens ce régime? Donc mohcine me demande de voter pour ne plus soutenir ce régime. A ddin reb ! Voilà que mohcine me met dans une situation ennuyeuse: moi qui ai toujours boycotté avec l’idée d’apporter ma modeste contribution pour le discrédit à de fausses élections, voilà-t-il que mohcine, contrairement à ce que je pensais, vient de m’apprendre que par mon abstention j’ai toujours élu ce régime. Donc d’après mohcine, si je vote la prochaine fois le régime sera éliminé. Un génie ce mohcine, vous ne trouvez pas?

    Répondre
  4. Le ridicule ne tue pas , le rcd est comptable de la situation passée , actuelle et a venir .Il a été aux affaires aux mairies , au département , aux ministères , aux assemblées APN et SÉNAT .Aujourd’hui il veut se rendre vierge .Peine perdue !trop tard

    Répondre

Réagir

*