La presse algérienne se rappelle que Haddad est kabyle

Ali Haddad

ALGERIE (Tamurt) – Juste après la publication par le journal français « Le Monde » des comptes secrets de Haddad, le patron des patrons algériens, certains titres de la presse algérienne, notamment électronique, se sont empressés de qualifier Ali Haddad de Kabyle. Auparavant il était considéré toujours comme algérien.

Une manière de salir la Kabylie par les traîtres du régime. Sachant que le nom de Haddad sera évoqué par la presse internationale, les journalistes algériens se sont empressés de mettre en avant sa Kabylité. Une manière de faire l’amalgame et faire croire au monde entier qu’une bonne partie des kabyles fait partie du régime algérien. Certes, Haddad est un homme du régime, certains militaires aussi, mais ce genre de traîtres se compte sur les doigts d’une seule main. Ce ne sont pas tous les kabyles qui sont milliardaires et qui font partie du pouvoir Algérien comme ce Haddad qui a émergé de nulle part.

Les journalistes qui  excellent dans ce genre de désinformation ne sont que des opportunistes. D’autres, heureusement, et même s’ils travaillent dans des journaux très proches du régime, refusent toujours ce genre de désinformation et de dénigrement de la Kabylie.  Pour le cas de Haddad, il faut dire qu’il est renié par les kabyles à commencer par les habitants de sa localité Azzefoun, au même titre qu’Ahmed Ouyahia, Khalida Toumi et Amara Benyounès.

Ravah Amokrane pour Tamurt 

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. le clan de Oujda ne paraissent pas sur la scène nationale et internationale , ils ont tous un grigri d´aveuglement et
    derrière les rideaux , donc Izggaren paraissent aux yeux du monde , ils ont servie d´eux comme el maael dhi courri .

    Répondre
  2. Il sait pas bien parlé kabyle, Il suffit de oir les spots de pub devant et derrière la photo de congressiste(homme d´affaire) pour comprendre que tout cela c´est du cinéma du régime colonial!

    Répondre
  3. Oui mais vous conviendrez comme meme que beaucoup de nouveaux milliardaires en algerie sont kabyles
    Le systeme algerien repose dans une grande partie sur des kabyles qui sont loin d’etre des opprimes dans ce pays
    Alors on sait que vous avez le pouvoir dans ce pays,alors que reste il a la majorite berberoarabe

    Répondre
    1. l’adjectif berberoarabe s’aplique a un groupe ,pas a une personne ,soit tu est berbère soit tu est arabe .
      en algerie la majorité est arabe ,les kabyles ne veulent pas etre une minorité .

      Répondre
  4. On s’en fiche qu’il soit kabyle il n’y a que des algérien pas d’arabe pas de kabyle pas de chaoui etc que des algérien vous faite le jeux des puissances colognialistes qui veulent diviver pour mieux régner apprennez étudié innové et arrêtez de dénigrer de regarder se que fais son voisin .

    Répondre
    1. @Abdelnul
      Pas de problemes. Tu as rasion. Juste dis a tes maitres arabes au pouvoir d’arretez de qualifier l’Algerie de pays arabe et les Algeriens d’arabes. Sinon ne viens pas nous casser les pieds avec des non senses.Les Kabyles n’ont pas inventes le racsime dans ce pays; ils en sont victimes depuis 62 de la part du pouvoir arabe algerien et avant cela du pouvoir colon francais.

      Répondre
  5. La langue algérienne. C’est quoi Algérie ou arab. De Katar ou arabi saoudite. Colonial Ila Kabylie et une langue et une race et un territoire kabyle origine amazigh de la numidia de massinissa. Ce hadaad et un faux kabyle pro langue arab coloniale

    Répondre
  6. La Kabylie existe avant de création 1839 de Algérie française a transféré à Algérie arab. La Kabylie et un peuple kabyle amazigh de l numidia de massinisssa et dehia. Pas de okba iben chitan de Yémen et Katar. Langue arab et étrangère et colonial satanique teroriste. Tunis Maroc Algérie Mali Libye et dès nation artificielle colonial origine amazigh berber. Arab au Katar saoudia Yémen

    Répondre
  7. Bonjour à tous,
    Mais appliquez-vous bon sang. Le peu de grammaire et de conjugaison qu’on connaisse dans la langue de ceux qui nous ont colonisés pendant plus d’un siècle, nous les perdons à force de lire des interventions mal rédigées. Avant de s’informer, il est utile de se former, non?. . .
    Pour ce MAÂLEM, celui qui n’est même pas capable de lire un papier, il y a beaucoup de choses à dire. C’est le MAESTRO de la bêtise sur tous les plans. En fait il ne sais même pas prononcer une syllabe de manière convenable. Tout algérien peut se hisser de la sorte si on lui octroie des marchés de gré à gré etc.
    AU pays des borgnes, si Haddad a été fait ROI, par le Roitelet et son cadet.
    Faisons travailler nos ciboulots.

    Répondre

Réagir

*