Prémices d’un printemps Amazigh en Afrique du Nord


TAMAZGHA (Tamurt) – Les gigantesques marches des souverainistes Kabyles,  la révolte des Rifains, et émeutes à Tataouine, les contestations des Mozabites, la résistance armée de l’Azawad, pour ne citer que ces régions Berbères, sont les prémices d’un printemps Amazigh en Afrique du Nord.

Une révolte populaire spontanée se propage dans toute l’Afrique du Nord. Un fait inédit dans l’histoire contemporaine. Même s’il n’existe pas de coordination entre les régions berbérophones, un point commun relie les objectifs de protestation : la revendication de l’identité Amazighe et le rejet de l’arabité imposée depuis des siècles aux Amazighes.

Si les Kabyles sont habitués à la contestation, c’est la première fois qu’on voit des Amazighes de Tunisie sortir de l’ombre. Même en Libye, les Amazighs veulent leur langue comme seule et unique langue et officielle dans toutes les institutions et rejettent totalement la langue arabe.  Même à l’Oasis de Siwa, à l’Ouest de l’Egypte, des associations assurent l’enseignement de Tamazight aux enfants. Au Niger, un parti politique qui fait de la revendication Amazighe son cheval de bataille  a été créé l’année passée. Aux îles Canaries, le mouvement associatif Amazigh gagne du terrain. Les mouvements de protestations qui prennent de l’ampleur est une lueur d’espoir pour les peuples de la Numidie.

Les  réseaux sociaux ont joué un rôle prépondérant dans la prise de conscience des peuples Amazighs, au point même que des arabophones se réclament Amazighs.

La chute de Kadhafi en Libye et de Benali en Tunisie sont pour quelque chose dans ces mouvements de protestation qui se propagent. Reste seulement les Chaouias, qui sont pourtant très nombreux, à rester en marge de ce vent de révolte et d’espoir qui souffle sur la Numidie.

Ravah Amokrane

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. l’Algérie a 3 points sensibles .
    1-les kabyles et les chaouis ,ses populations se sont surinvestie dans la lutte contre la colonisation (ils ont fait 80% du boulot alors qu’ils représentent 30-35% de la population au grand maximum ) ,les territoires de ses deux peuples ont été abandonné par l’état et leur cultures marginalisé .
    se point a été neutralisé par l’état en opposent les kabyle au chaouis et en poussant les kabyles au séparatisme (a la kurde ) ,les séparatistes ne sont pas un ennemie des dictatures .
    2-le sud ,c’est de la que se nourrit le régime ,ses populations sont les plus marginalisé économiquement ,ils peuvent être tenté par le séparatisme ,mais il ne sont pas tombé dans se piégè ,les éventements de ouragla ont réveillé ses régions ,se points encore chaud et il est potentiellement activable.

    3-les militaires et les supplétifs de la décennie 90 et qui ont été trahit par la concorde civile ,ses gens commencent a se soulever avec les retraité et les blessé de l’armé .
    en se moment se sont ses gens qui représentent la menace la plus sérieuse pour le régime ,ils pourrait être l’élément coagulateur de tout les marginalisé de se pays ,ils peuvent mobilisé les patriotes les GLD les gardes communaux les familles de disparues …..etc ,et ils pourrait susciter des sympathies chez les soldats et les policiers ,ils viennent d’être activé ,c’est de la que viendra le printemps algérien .

    Répondre
    1. @ Ougarid je vois l’ombre du FLN dans votre commentaire
      vous avez bien réussi votre contre marche le 20 Avril dernier on mobilisant de veuves de chouhadas en les poussant à marcher malgré leur age

      Répondre
  2. LA VISITE DE L’HÉRITIER DE FARID HOLLANDE DANS L’AZAWAD.

    Mr MACRON est sur les pas de son père, Farid Hollande, cette ville de GAO qu’il a visité dernièrement fait partie du territoire de l’AZAWAD rattaché par la France coloniale au MALI, en 1956, sans le consentement du peuple TOUAREG, dont le droit à l’autodétermination lui à été refusé par la patrie dite des « droits de l’homme.».

    Si vraiment Mr MACRON voulait le changement il doit rompre avec la France Afrique, et la politique arabe de la France, héritages des Apparatchiks du P.S et L.R, qu’il a dégagé du pouvoir, mais apparemment, il ne fait pas défaut….!!!

    Pour votre gouverne Mr MACRON sachez qu’en 2013, votre pays à empêché l’indépendance de l’AZAWAD, avec la complicité du QATAR, de l’Arabie Saoudite et des services algériens, qui ont introduit des islamo-terroristes dans ce territoire, ce qui a servi de prétexte à Farid Hollande pour justifier son intervention militaire, l’uranium y est pour beaucoup…..!!!

    Répondre

Réagir

*