Alors que le pouvoir bloque ses investissements : La population soutient Rebrab

Marche soutien à Rebrab

VGAYET (Tamurt) – A l’appel du comité de participation, une sorte de syndicat gestionnaire, du complexe Cevital et du comité citoyen de soutien à Issad Rebrab, des centaines de personnes ont marché, le jeudi matin, dans la ville de Vgayet. Du siège du complexe Cevital jusqu’au siège de la wilaya, la marée humaine  n’arrêtait  pas de scander des slogans hostiles au directeur général du port qui aurait bloqué des équipements industriels destinés à la réalisation, par Rebrab à Vgayet, d’une unité de trituration de graines oléagineuses.

Arrivés devant le portail du siège de la wilaya, les organisateurs ont pris, à tour de rôle, la parole pour dénoncer les multiples blocages que rencontre le groupe industriel que dirige l’homme d’affaires kabyle, Issad Rebrab. Après les difficultés créées par des pseudo-propriétaires qui ont bloqué son projet de réalisation d’un véritable village touristique à Boukhelifa, voilà que l’entreprise portuaire du port de Vgayet s’oppose au déchargement des équipements industriels ramenés par des navires qui sont en rade depuis plusieurs jours. Entretemps, une délégation a été reçue par le secrétaire général de la wilaya auquel ses membres ont transmis les principales revendications  des travailleurs du groupe Cevital, en particulier, et des citoyens de Vgayet, en général.

Si les citoyens parlent de plus en plus de marginalisation de Vgayet par le pouvoir d’Alger, ce n’est, certainement, pas pour rien. Des preuves tangibles peuvent être apportées par les kabyles. Les entraves préméditées de l’administration coloniale pour bloquer l’investissement, dans la région, y compris celui du privé, en est l’une des meilleures preuves. Alger gèle les investissements étatiques en Kabylie et bloque ceux des privés. Tout est clair.

Amaynut pour Tamurt

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Maintenant c’est au tour de la population de Boumerdès et de Tizi de faire quelque chose pour libérer le projet Cevital de Cap Jinet. Un grand port et une grande zone industriel à différends domaines.

    Répondre
    1. Voila le drame de la Kabylie.Les kabyles ne décident de rien sur leur propre territoire.Il ne faut pas se voiler la face,les kabyles sont dans une situation de colonisation sournoise.Arabisation sauvage et salafisation de la société kabyle sont les seules « investissements » de la régence d’Alger.Mais Rebrab est contre l’idée d’une Kabylie même autonome,c’est le syndrome des kabyles aliénés et inconscients du drame de leur peuple. Cevital groupe industriel kabyle utilise deux langues étrangères pour nous sur ses marchandises:l’arabe et le français !

      Répondre
  2. Ce n’est pas nouveau. Depuis longtemps quand un investisseur demande un lot de terrain dans la wilaya de Vgayet, le chantage est le suivant: soit il donne un gros pot de vin au wali, soit il accepte d’aller investir ailleurs en dehors de la Kabylie.

    Répondre
  3. Je suis contre l’idée même de soutenir ce Monsieur , la ville de vgayet l’intéresse parce qu’elle a un port , sinon il ne mettra pas un sou en Kabylie par contre il investi a Setif Oran et je ne sais plus où mais jamais en Kabylie . Lui et le régime sont les dents d’une mâchoire !

    Répondre
  4. Vous pouvez le soutenir comme vous le voulez. Il est en trein de construire des usines a droite et a gauche en Algerie (electromenagers et autres ) mais en Kabylie il nous construit de usines de boites de conserves dont la matiere premiere est importe. Allez comprendre quoi que ce soit. l wpouvoir veut asphizier la Kabylie et rien d’autre.

    Répondre
  5. Une excitation pour travestir la main d´oeuvres soit Kabyle ou Algerien pour un salaire de 200€ / mois mm le salaire augmenté avec un smig de 350 USD pour un population de 1,5 milliards par rapport a 40 millions Algerien avec un pays bradé par ces richesses et aussi de croire aux lois d´investissements Algerienne par notre doctrine maitriser sur nos comportements : Acharnement
    Que le pouvoir entraine de réduire les options a 0 avantages ! une lance a canne a pêche du Pourvoir , comme si un lance appel que la force économique dépendra du pouvoir mais pas par l´élites pour l´Innovation par rapport aux Viaillards

    Répondre
  6. Une excitation pour travestir la main d´oeuvres soit Kabyle ou Algerien pour un salaire de 200€ / mois mm le salaire augmenté chez les Chinois avec un smig de 350 USD pour un population de 1,5 milliards par rapport a 40 millions Algerien avec un pays bradé par ces richesses et aussi de croire aux lois d´investissements Algerienne par notre doctrine maitriser sur nos comportements : Acharnement
    Que le pouvoir entraine de réduire les options a 0 avantages ! une lance a canne a pêche du Pourvoir , comme si un lance appel que la force économique dépendra du pouvoir mais pas par l´élites pour l´Innovation par rapport aux Viaillards

    Répondre
  7. J’ai vu quelques commentaires en lisant ce que certaine personne pensent, on comprend que le méchant est bien Rebrab, et que le gouvernement est la victime qui essaie de protéger les citoyens d’un méchant loup qui exploitent et qui pollue sans se soucier des impactes écologique de son industrie.

    Je ne défend pas les pollueurs quel qu’ils soient. La pollution est plus intense et plus dramatique sur Alger. Le smog de couleur jaune commence à partir de Thenia. Pourquoi? parce que il y a une concentration de l’industrie dans cette région, et le gouvernement fasciste d’Alger n’a aucun intérêt à nettoyer ou à protéger l’environnement, ça ne fait pas partie de ses valeurs. Alors comment voulez vous qu’il s’ inquiètera pour les Kabyles. Ce gouvernement mafieux met le feu dans les forêts Kabyles, dans quelques jours vous allez voir comment il va nous étouffer avec les feux de forêts. Les gendarmes eux mêmes qui déclenchent ces feux.
    Assif Sibaou jusqu’au début des années. 80. Les touristes s’arrêtent tout le long de la rivière nager et les villageois à côté pêchaient du poisson, pour vous dire quel point c’était propres. Et pourtant il y avait Sonnelec , Sonitex, et l’usine du lait, la ville de Tizi Ouzou, DBK qui rejetaient les eaux dans la rivière mais l’eau était traité, comment maintenant aucune industrie les rivières sont des égouts à ciel ouvert avec juste les rejets de la ville.
    Bejaia j’ai travaillé dans les années 90, c’est vrai c’était pourrit , les eaux usées dans un énorme tranchés qui traversait tout le cote est de la ville, prêt de l’université jusqu’au port. Et pourtant civital était l’intérieur du port. La ville Ihadaden était construite dans une anarchie inqualifiable. REBRAB n’est pas responsable de cette catastrophe écologique voyant. C’est le laisser aller des autorités local comme partout ailleurs c’est vrai. Et c’est Le résultat des années de corruption.
    Mais le blocage des investisseurs en Kabylie est politique. C’est voulu. Appauvrir les Kabyles et les pousser à l’exode, pour les noyer au plus vite dans le moule Arabo-Islamique.

    Répondre
  8. Beaucoup de wilayas font des appels des pieds et des mains à l’entreprise Cevital, le pdg Issad Rebrab est le bienvenu partout en Algérie. Maintenant, les autres « richards  » peuvent aussi se présenter au portillon.Tanmirt.

    Répondre
  9. Je m’adresse aux ‘critiqueurs professionnels’ qui sont systématiquement contre tout, et leur demande: Messieurs, combien de postes a créé cet homme, et combien de familles sont nourrit grâce aux salaires perçus ? Dites nous maintenant, COMBIEN de postes de travail êtes vous capable, VOUS, de créer deg laânaya nwen ?

    Répondre
  10. Rien qu’à voir la pénétrante qui tarde pour vgayeth, on devine, rien qu’à voir la catastrophe écologique de cette autoroute sur la vallée de la soummam( article 8 sur la déviation des oueds ), on devine.
    Rien qu’à voir les problèmes que rencontre Rebrab avec l’état, bouchouareb, boutef, le wali, on devine. La Kabylie doit payer très cher son inaliénation.
    La seule chose que je lui reproche c’est d’avoir laissé mourir le Mob lorsqu’il fallait l’aider financièrement pendant que le pouvoir avait orchestrée sa descente ( alors qu’il était finaliste de la coupe d’Afrique et que les joueurs faisaient grève).

    Répondre
  11. C’est grâce à des usines comme cevital, ifri, soummam, djurdura et bien d’autres de moindres importances qu’un grand nombre de familles de la région mange du pain. Critiquer rebrab pour ce qu’il a fait ou n’a pas fait relève de la mauvaise fois. Si rebrab veut investir plus c’est par soucis d’employer plus de monde, de tirer plus de familles de la précarité. On lui reproche d’investir hors de kabylie mais on fait semblant d’ignorer que c’est le pouvoir qui l’y oblige on lui créant des obstacles. Avant de s’attaquer à un investisseur de la trompe de rebrab, commencer paz le pouvoir qui ne sait construire que des mosquées, des casernes de police et de gendarmerie et des prisons. A moins que là vous n’y voyez pas de quoi s’alarmer, et ainsi on saura pour qui vous roulez.

    Répondre
  12. Azoul felawen.il faut soutenir da mas ferhat d’abord pour que la kabylie soit indépendante et tout va venir avec chacun est libre chez lui en kabylie d’investir, voilà la solution juste thadhoukli.vive le gpk , Vive mak anavadh.vive l’indépendance de ma chère patrie et de mes chères compatriotes kabyles.

    Répondre
  13. l’argent volé aux arabes et du pétrol des arabes de ouargla et hassi investit en masse chez les autochtonne vandales! M.Rebrarb aurait pu investir ailleurs qu’en kabylie, mais comme c’est un moutakhalef vu le niveau intellectuel qu’il a il devait surement être un régionaliste à suivre

    Répondre

Réagir

*