Le pouvoir algérien parle de vote électronique en 2022

vote électronique

ALGÉRIE (Tamurt) – Le ministère de l’intérieur algérien vient d’annoncer que le premier vote électronique aura lieu en 2022. Une manière de lui faciliter la fraude. On se demande comment l’Algérie, qui a passé plus de dix ans pour établir les passeports biométriques, pourra organiser un vote électronique?

Dans le domaine informatique, l’Algérie est classé presque le dernier en Afrique. Mais sa volonté d’opter pour un vote électronique est dictée par son intention de faciliter la fraude. Même aux USA, première puissance dans le domaine informatique, on parle de fraude, alors que dire d’un pays comme l’Algérie qui a un retard énorme dans le domaine de la technologie.

La nouvelle du ministère de intérieure n’a fait réagir presque personne sur la scène politique algérienne. Tout le monde sait, qu’avec ou sans le votre électronique, les fraudes ne changeront pas. La seule élection qui intéresse les kabyles n’est autre que le référendum sur l’autodétermination de la Kabylie.

Ravah Amokrane pour Tamurt 

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Très mauvaise idée. Plus de protection contre les pressions & un système de vote opaque.
    Pour mieux comprendre cette problématique, consulter l’Observatoire du Vote, ou l’article « Le vote électronique est-il transparent, sûr, fiable ? » facile à trouver sur internet.

    Répondre

Réagir

*